L'inflation bondit à 7,6% en Espagne, son plus haut niveau depuis 35 ans

- Avec AFP

Nadia Calvino, Christine Lagarde, Yuriko Backes, Eurogroupe© John Thys Source: AFP
La ministre espagnole de l'Economie, Nadia Calvino (g.), s'entretient avec Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (c.), et la ministre luxembourgeoise des Finances, Yuriko Backes (d.), lors d'une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, le 17 janvier 2022 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Stimulée par la hausse des prix de l’énergie, l’inflation a atteint en Espagne son plus haut niveau depuis décembre 1986. Pour l’ensemble la zone euro, la Banque centrale européenne a relevé sa prévision de hausse des prix de +3,2% à +5,1%.

L'inflation a atteint 7,6% en Espagne en février sur un an, son plus haut niveau depuis 35 ans, en raison de la flambée des prix de l'énergie, selon une estimation définitive publiée ce 11 mars par l'Institut national de la statistique (INE).

Ce chiffre, supérieur à l'estimation initiale de 7,4% publiée fin février, traduit une nette accélération par rapport à janvier, où l'inflation avait déjà atteint 6,2%. Un tel niveau n'avait plus été atteint «depuis décembre 1986», souligne l'INE.

D'après l'organisme public, cette dynamique s'explique par l'envolée des prix des «produits énergétiques» (+44,3% sur un an) et des «carburants et combustibles» (+26,9% sur un an), qui s'est répercutée sur l'ensemble de l'économie espagnole.

Les pays de l'Union européenne sont confrontés depuis plusieurs mois, comme de nombreux pays dans le monde, à une forte accélération de l'inflation imputable aux tensions provoquées sur les marchés par le redémarrage de l'économie après les restrictions dues au Covid-19. Cette inflation touche en particulier les prix de l'énergie.

La BCE révise nettement à la hausse sa prévision d'inflation pour la zone euro en 2022

Ce phénomène est aujourd'hui aggravé par le conflit militaire en Ukraine et les sanctions prises contre la Russie, qui ont entraîné une flambée des cours du gaz, du pétrole et de certaines matières premières et produits alimentaires. Selon l'INE, les dépenses liées au logement ont bondi de 25,4% sur les douze derniers mois, en raison notamment du coût du «chauffage». Le coût du transport a lui grimpé de 12,8% tandis que celui des aliments et boissons non alimentaires a progressé de 5,6%.

L'inflation sous-jacente – qui ne tient pas compte de certains prix fluctuants comme ceux de l'énergie – a progressé de 3% sur un an, d'après l'INE. L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCA), qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, s'est établi quant à lui à 7,6%.

Un impact important sur l'activité économique et l'inflation, en raison de la hausse des prix de l'énergie et des matières premières

La Banque centrale européenne (BCE) a révisé nettement à la hausse le 10 mars sa prévision d'inflation pour la zone euro en 2022, qui devrait atteindre 5,1% contre les 3,2% prévus jusqu'ici. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, citée par l’AFP, estime La guerre et les sanctions prises contre la Russie auront «un impact important sur l'activité économique et l'inflation, en raison de la hausse des prix de l'énergie et des matières premières, de la perturbation du commerce international et de la confiance».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix