Arnault première fortune mondiale, devant Bezos ? C'était sans compter sur le coronavirus

Arnault première fortune mondiale, devant Bezos ? C'était sans compter sur le coronavirus© Sajjad Hussain Source: AFP
Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, le 15 janvier 2020, à New Delhi, en Inde (image d'illustration).

Le PDG d'Amazon n'était plus que sur la deuxième marche du podium. Mais l'apparition du coronavirus en Chine a changé la donne. En effet, LVMH possède de nombreuses activités dans ce pays, marché prépondérant pour la marque de luxe française.

Il n’aura passé que trois jours à la deuxième place du classement. Le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a retrouvé sa place de première fortune mondiale le 21 janvier, détrônant ainsi le Français Bernard Arnault. Le PDG de LVMH avait en effet ravi la première marche du podium à son homologue américain à la clôture des marchés le 17 janvier, avec 117 milliards de dollars (105,6 milliards d’euros) contre 115,6 milliards de dollars (104 milliards d’euros) pour son concurrent.

Principale cause de ce nouveau revirement de situation : le coronavirus qui sévit en Chine. L’infection pulmonaire, qui a déjà fait neuf morts, et dont plus de 400 cas ont été recensés par les autorités sanitaires depuis le 15 janvier, a, selon Forbes, causé une baisse de 1,1% de l’action LVMH, soit une perte sèche de 3,7 milliards de dollars (3,3 milliards d’euros) pour l’homme d’affaires français. Sa nouvelle fortune est estimée par le magazine à 112,9 milliards de dollars (101,9 milliards d’euros) contre 116,1 milliards de dollars (104,8 millions d’euros) pour son homologue américain.

D’après Forbes, cette baisse de la valeur de LVMH est due aux «craintes que cette nouvelle épidémie de coronavirus en Chine ne nuise au tourisme et au commerce». Parmi les autres marques affectées se trouvent le deuxième groupe de luxe mondial, Richemont, ou encore Burberry. «Je me souviens très clairement de l’épidémie de coronavirus [de 2003] et de son impact», a souligné Rob Carnell, économiste chez ING, auprès de la chaîne CNBC, assurant que «ce type d’événement a un énorme impact sur l’économie».

Car Bernard Arnault n’est pas le seul milliardaire à avoir été indirectement affecté par le coronavirus. Toujours selon Forbes, le PDG de Kering, François-Henri Pinault, rival de LVMH, a lui perdu près de 1,4 milliards de dollars, alors qu’approche le Nouvel An chinois, période importante dans le pays notamment pour les marques de luxe.

Lors d'une conférence de presse tenue à Pékin ce 22 janvier, le vice-ministre chinois de la commission nationale de la Santé, Li Bin, a fait savoir que le virus avait été diagnostiqué chez près de 440 patients. L'Organisation Mondiale de la Santé doit elle se réunir aux alentours de 18h pour déterminer s'il est nécessaire, ou non, de déclarer une «urgence de santé publique de portée internationale», alors qu'un premier cas d'infection a été détecté aux Etats-Unis.

Lire aussi : Coronavirus chinois : un premier cas aux Etats-Unis, un risque «faible» mais «pas exclu» en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»