Huawei prévoit de lancer en Europe un nouveau smartphone 5G malgré les obstacles américains

Huawei prévoit de lancer en Europe un nouveau smartphone 5G malgré les obstacles américains Source: AFP
Grand show technologique à Dongguan, dans la province du Guangdong à l’occasion du lancement par Huawei de son nouveau système d'exploitation HarmonyOS, compatible 5G, le 9 août 2019.

Le géant chinois de la téléphonie mobile s’apprêterait à lancer le Mate 30, un nouveau smartphone haut de gamme mais l’incertitude pèse sur sa capacité d’utiliser le système d’exploitation de Google et même son processeur est menacé.

Des responsables de Huawei Technologies ont confié à l’agence Reuters que le géant chinois de la technologie mobile prévoyait le lancement prochain de nouveaux smartphones haut de gamme en Europe, en dépit de l’impossibilité d'utiliser Android, le système d'exploitation de Google.

Huawei devrait dévoiler sa nouvelle gamme de téléphones Mate 30 le 18 septembre à Munich, selon «une source proche du dossier» citée par Reuters, mais la date de mise en vente des appareils n’est pas encore connue.

Le Mate 30, conçu pour fonctionner sur les nouveaux réseaux mobiles 5G, est le premier lancement majeur d'un smartphone par Huawei depuis que l'administration Trump a placé la société sur liste noire, à la mi-mai, affirmant qu'elle participait à des activités qui compromettent la sécurité nationale des Etats-Unis.

Le nouveau smartphone n’aura donc pas accès à des applications très populaires comme Google maps. Quant au sursis temporaire annoncé par le gouvernement américain à la mi-août, il ne s'applique pas aux nouveaux produits tels que le Mate 30.

En principe, les entreprises américaines peuvent demander une licence pour que des produits spécifiques soient exemptés de l’interdiction. Google n’a pas précisé s’il avait demandé une licence pour offrir ses applications et ses services, connus sous le nom de Google Mobile Services, bien qu’il ait précédemment déclaré vouloir continuer à fournir Huawei.

Or Reuters a précédemment révélé que sur plus de 130 demandes d’autorisations de licence de vente de produits américains à Huawei, reçues par le département américain du Commerce, aucune n’avait été acceptée.

L'incertitude entourant le Mate 30 témoigne de la confusion qui règne pour Huawei et ses partenaires commerciaux à la suite de l'intensification de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis. Alors que la mise de Huawei sur liste noire répond officiellement à des préoccupations de sécurité, le président Trump a fait savoir qu'elle pourrait être levée dans le cadre d'un accord commercial.

Harmony, l'OS 5G de Huawei, pas prêt pour les smartphones

«Huawei continuera d’utiliser le système d'exploitation et l'écosystème Android si le gouvernement américain nous le permet», a déclaré un porte-parole de Huawei, à Reuters, ajoutant que la marque chinoise continuait de développer Harmony, son propre système d’exploitation. Elle l’a présenté à la mi-août, et il pourrait être adapté pour les smartphones, mais il ne semble pas encore prêt à cela et a été développé pour les téléviseurs et bracelets montre connectés ainsi que pour la domotique.  

Le problème pourrait aussi se poser pour le processeur Kirin 990 qui doit équiper la ligne Mate 30. Il repose sur la technologie de l’entreprise britannique ARM, laquelle est liée par contrat à des firmes américaines et ne peut donc théoriquement pas collaborer avec Huawei, sous risque de sanctions.

Lire aussi : Trump ferme la porte du marché américain de la 5G à Huawei, Pékin et Macron réagissent

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»