Confiante dans la stabilité économique du pays, l'agence Fitch relève la note de la Russie

Confiante dans la stabilité économique du pays, l'agence Fitch relève la note de la Russie© Vladimir Sergeev Source: Sputnik
Moscou (image d'illustration).

En dépit des sanctions émises par Washington, la Russie va continuer à augmenter ses réserves de change dans les deux années à venir, selon les prévisions de l'agence de notation Fitch. Celle-ci a par conséquent décidé de relever la note de Moscou.

L'agence de notation internationale Fitch estime que Moscou sera en mesure de faire face aux nouvelles sanctions, imposées par les Etats-Unis à son secteur financier en raison de l'implication présumée de la Russie dans l'affaire Skripal, qu'aucune preuve n'est à ce jour venue étayer. Alors que les sanctions de Washington pourraient réduire les options de financement extérieur à la disposition de Moscou, et par conséquent ses perspectives de croissance, l'agence de notation a tout de même décidé de relever la note de la Russie de «BBB-» à «BBB», en raison d'une perspective de stablilité.

«La Russie a mis en place un cadre politique crédible et cohérent qui améliorera la stabilité macroéconomique, réduira l’impact de la volatilité des prix du pétrole sur l’économie et favorisera une plus grande résistance aux chocs externes», ont ainsi déclaré des analystes de Fitch Ratings dans un communiqué début août.

Les réserves de change du pays s'élevaient à près de 520 milliards de dollars au 1er août, selon les données de la banque centrale. Or ce chiffre devrait continuer à augmenter pour atteindre 537 milliards de dollars fin 2019, puis 591 milliards de dollars fin 2021, selon les prévisions de l'agence. «La flexibilité accrue des taux de change et le respect des règles budgétaires renforcent la capacité de l'économie à absorber les chocs réels, financiers et géopolitiques, et limitent l'impact de la volatilité des prix du pétrole sur l'économie», a en effet précisé Fitch dans sa note.

Le ministre russe des Finances, Anton Siluanov, s’est félicité de la décision de Fitch et a déclaré espérer que d’autres agences de notation feraient de même. «Cette décision [de Fitch] confirme une fois de plus que l’économie russe s’est pleinement adaptée aux défis existants et est capable d’atteindre de nouveaux taux de croissance», a-t-il soutenu. «Nous espérons que la décision de Fitch servira de base logique à la revalorisation de la note de la Russie sur la dette souveraine par les autres agences du "Big Three" [Moody's et S&P Global]».

Lire aussi : La construction de Nord Stream 2 continue malgré les pressions américaines et le blocage du Danemark

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»