L'Etat commande des Rafale à Dassault Aviation pour 2 milliards d'euros

L'Etat commande des Rafale à Dassault Aviation pour 2 milliards d'euros© EDDIE KEOGH Source: Reuters
Image d'illustration d'un Rafale.
Suivez RT France surTelegram

Le 14 janvier, le ministre des Armées Florence Parly a profité d'une visite dans les usines Dassault pour annoncer la commande d'une nouvelle génération de Rafale. Celle-ci est présentée comme un «saut technologique, industriel et stratégique».

Selon BFM TV, le ministre des Armées a annoncé le 14 janvier l'achat pour deux milliards d'euros d'une nouvelle génération de Rafale. La commande est décrite comme un «saut technologique, industriel et stratégique» au profit des forces aériennes françaises. Pour cette annonce, Florence Parly s’est rendue sur le site de Dassault Aviation à Mérignac, en Gironde. Les modèles sont des F4 et seront livrés à partir de 2023. Florence Parly a ainsi précisé que, d'ici fin 2024, 28 Rafale supplémentaires seraient livrés à l'armée française et que 30 nouveaux, au standard F4, seraient commandés en 2023.

D'après BFM, Dassault Aviation a annoncé fin 2018 que son carnet de commandes comprenait 101 Rafale (73 à l’export et 28 pour la France).

Florence Parly a d'ailleurs attesté qu'il s'agissait d'un appareil «d'une qualité jamais encore égalée», offrant une «garantie pour notre souveraineté». La chaîne d'information précise que le F4 avait été présenté au salon du Bourget en 2017, en tant qu'avion connecté qui comprend «une technologie de maintenance prédictive basées sur le Big Data et l’intelligence artificielle».

Le ministre a par ailleurs souligné que la «détection et la lutte contre les menaces ser[aient] améliorées», avec un radar à antenne active amélioré comme le sera le système électronique SPECTRA et ses capacités de brouillage.

Florence Parly a ajouté : «Au total, ce sont 2 500 à 5 000 emplois directs et indirects qui vivront grâce au standard F4.»

Cet avion de combat est prévu dans la loi de programmation militaire 2019-2025 permettant de moderniser et renouveler l'aviation française.

Le F4 sera connecté à des avions, des satellites, des systèmes de l'OTAN et des systèmes de combat terrestres et navals.

Lire aussi : Mirage 2000 disparu : des débris retrouvés dans le Jura, les recherches toujours en cours

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix