Angela Merkel admet que l'élection de Donald Trump rend la signature du TTIP impossible

Angela Merkel admet que l'élection de Donald Trump rend la signature du TTIP impossible Source: Reuters
Barack Obama et Angela Merkel
Suivez RT France surTelegram

Alors que Barack Obama effectue sa visite d'adieux à Berlin, Angela Merkel a avoué que le TTIP n'était pas réalisable en l'état, faisant référence à la politique protectionniste que le président américain élu Donald Trump veut mettre en oeuvre.

La chancelière allemande Angela Merkel a reconnu jeudi 17 novembre, à l'occasion de la visite d'adieu de Barack Obama à Berlin, que l'accord EU-Etats-Unis de libre-échange (TTIP) ne pouvait être conclu en l'état, alors que l'élection de Donald Trump laisse présager une politique commerciale protectionniste.

«Je me suis toujours beaucoup investie pour la conclusion d'un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, nous avons bien avancé dans les négociations mais maintenant elles ne peuvent être conclues», a-t-elle dit, espérant cependant «pouvoir y revenir un jour».

Cette déclaration fait l'effet d'une surprise, alors que Barack Obama et Angela Merkel viennent de cosigner une tribune afin de défendre «la coopération transatlantique et le bien fondé du libre-échange» à paraître vendredi 17 novembre dans le quotidien Wichtschaftswoche

«Il n'y aura pas de retour à un monde précédant la mondialisation», avertissent les deux dirigeants dans ce texte, faisant implicitement référence aux différentes difficultés qu'a rencontrées le TAFTA lors des discussions en Europe, ainsi qu'au programme économique isolationniste et protectionniste de Donald Trump.

En effet, Donald Trump s'est montré à de nombreuses reprises très critique envers le TAFTA tout au long de sa campagne électorale, le qualifiant de «mauvais accord». Il a estimé que cet accord lésait les intérêts de l'économie américaine et assuré que s'il était élu, il ne le signerait pas en l'état. En dépit des difficultés qui s'annoncent dans les relations entre Berlin et Washington, Angela Merkel et Barack Obama veulent pérenniser l'alliance transatlantique et le marché libre.

Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix