L’Arabie saoudite devient propriétaire de la plus grande raffinerie des Etats-Unis

Source: Reuters

Suite aux tensions entre Royal Dutch Shell et Saudi Aramco, les deux compagnies pétrolières ont décidé de diviser leur coentreprise, qui gère trois raffineries sur la côte américaine du golfe du Mexique.

Il s’agit de la coentreprise Motiva Entreprises LLC, fondée en 1998 à parité égale (50/50) pour opérer trois raffineries aux Etats-Unis. «Il est temps que les partenaires poursuivent leurs prochains objectifs de façon indépendante», a déclaré Abdulrahman Al-Wuhaib, le premier vice-président de Saudi Aramco, la compagnie pétrolière nationale saoudienne.

Shell et Saudi Aramco ont signé une lettre d’intention, selon laquelle l’Arabie Saoudite prendra en charge Port Arthur, la plus grande raffinerie aux Etats-Unis, et 26 terminaux de distribution, ainsi que l’utilisation de la marque Motiva. De son côté, Shell disposera de deux autres raffineries, d’une capacité combinée de 500 000 barils par jour.

Selon l’agence Reuters, les relations entre les deux compagnies ont commencé à se détériorer après l’agrandissement de la raffinerie de Port Arthur pour un coût de 10 milliards de dollars en 2012. Ayant ainsi doublé sa capacité de production jusqu’à 603 000 barils par jour, elle est devenue la plus grande raffinerie des Etats-Unis.

Cependant, peu de temps après cette modernisation, les compagnies ont subi de grosses pertes suite à une fuite de vapeur dans la nouvelle unité de distillation de pétrole brut, qui a ensuite été fermée pendant plusieurs mois. Les tensions se sont exacerbées après une importante grève des ouvriers en 2015.

Les trois raffineries de Motiva, se situant à proximité l'une de l'autre, ont une capacité combinée plus d’un million de barils par jour. Elles produisent de l'essence, du gasoil et du kérosène.

Lire aussi : Amnesty International accuse Shell de mentir sur le nettoyage du pétrole au Nigeria

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales