Un accord trouvé entre la France et l'Inde sur la vente des Rafale

36 avions de chasse Rafale vont être vendus à l'Inde Source: Reuters
36 avions de chasse Rafale vont être vendus à l'Inde

Si les modalités financières de la vente de 36 Rafale n'ont pas encore été validées, la France et l'Inde ont confirmé, lors de la visite de François Hollande dans le pays, la future vente des avions Dassault.

Cette fois-ci, cela semble bon. Alors que le président Hollande avait expliqué, hier à son arrivée en Inde, que la vente des Rafale n’était pas encore officielle, les deux pays ont annoncé être proches d’un accord. Un accord intergouvernemental a ainsi été signé le 25 janvier pour l’acquisition de 36 Rafale par l’armée indienne.

Les deux pays doivent désormais s’entendre sur les modalités financières de l'opération, mais François Hollande s’est dit confiant, estimant que ces questions seront résolues dans «les prochains jours». Le Premier ministre indien a, pour sa part, confirmé la signature de l’accord «à l’exception des aspects financiers».

Selon François Hollande, cette signature est en tout cas «une étape décisive pour que l'Inde puisse acquérir ces avions et pour que la France les mette à la disposition d’un grand pays comme l'Inde». Il s’agit surtout, pour le président français, d’un joli coup, la vente de l’avion de Dassault ayant toujours été difficile hors de la France.

Le montant de ce contrat est estimé à plusieurs milliards d'euros. Les tractations sur la vente de cet avion de combat français constituent depuis des années le fil rouge des relations entre Paris et New Delhi. Des négociations exclusives entre Dassault et l'Inde sur une commande plus large de 126 appareils avaient été ouvertes en janvier 2012, sans pour autant déboucher sur une vente concrète.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales