Présidentielle en France : «les socialistes et les Républicains sont des partis usés»

Présidentielle en France : «les socialistes et les Républicains sont des partis usés»© MARTIN BUREAU Source: AFP
Le camp des partisans de Benoît Hamon, déçus de sa défaite

Le PS et les Républicains, qui gouvernent la France depuis 40 ans, sont des partis usés qui ne satisfont plus le peuple, explique Eric Stemmelen, délégué national à la sécurité de Debout la France, en revenant sur les résultats du premier tour.

RT France : Le résultat du premier tour de la présidentielle était-il prévisible pour vous, malgré le faible écart entre les candidats ?

Eric Stemmelen (E. S.) : Le résultat était tout à fait prévisible. Cela fait des mois que je pense qu'Emmanuel Macron et Marine Le Pen seront qualifiés au deuxième tour. Nous pouvons tirer de cette élection un enseignement essentiel : c’est que les partis traditionnels français qui gouvernent depuis quarante ans, le Parti socialiste, et les Républicains – nouveau nom de l’Union pour le mouvement populaire (l’UMP) –sont des partis qui vont exploser, parce qu’ils sont troisième ou quatrième, voire même cinquième, parce que Benoît Hamon du Parti socialiste et Nicolas Dupont-Aignan n'ont qu’1% d’écart.

La moitié des électeurs de François Fillon va voter pour Marine Le Pen, tout comme la moitié des électeurs de Nicolas Dupont-Aignan va voter pour Emmanuel Macron ou s’abstenir

RT France : Croyez-vous à la victoire d’Emmanuel Macron au second tour ?

E. S. : Il n’y a quasiment aucune chance pour Marine Le Pen d’être élue, on peut presque donner le résultat : 60% pour Emmanuel Macron et 40% pour elle. La moitié des électeurs de François Fillon va voter pour Marine Le Pen, tout comme la moitié des électeurs de Nicolas Dupont-Aignan – et l’autre moitié va voter pour Emmanuel Macron ou s’abstenir.

RT France : Avez-vous une explication à ces résultats ?

E. S. : Les partis qui gouvernent la France depuis 40 ans, c’est-à-dire le Parti socialiste à gauche et les Républicains à droite, sont des partis usés qui ne satisfont pas du tout le peuple. La victoire d’Emmanuel Macron, qui va être président de la République – sauf si on avait beaucoup d’attentats en France, cela favoriserait Marine Le Pen – s’explique par le fait que c’est un homme neuf, pas très connu et même pas élu. Cela me rappelle l’élection de Valéry Giscard d’Estaing en 1974. Il faut se rappeler que celui-ci est parti avec 5% d’intentions de vote, mais il est arrivé président. C’est une personne brillante, et Emmanuel Macron c’est un peu cela.

Tous les gens vont se rallier à Emmanuel Macron

RT France : On dit que ce sera très compliqué pour Emmanuel Macron d’obtenir une majorité aux législatives…

E. S. : Ce n’est pas sûr. Pour Marine Le Pen cela aurait été compliqué, aussi bien que pour Jean-Luc Mélenchon. Pour Emmanuel Macron c’est différent, tous les gens vont se rallier à lui. On a déjà vu Dominique de Villepin, de droite, qui s’est rallié à Emmanuel Macron. Il faut attendre pour voir, on ne peut pas écarter une cohabitation. Par contre, les Républicains troisième ou quatrième, même François Fillon, ce n’est pas très bon pour la législative. Tout le monde va se rallier au président, je n’ai pas trop d’inquiétude là-dessus. C’est un faux problème à mon avis.

Lire aussi : Hamon et Fillon éliminés : l'«UMPS» condamné par les électeurs ?

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.