«Les Etats-Unis ne contrôlent plus leurs armes»

«Les Etats-Unis ne contrôlent plus leurs armes»© Dominick Reuter Source: Reuters
Un modèle de drone militaire américain

«L'armée américaine ne peut plus invoquer les "dommages collatéraux" systématiquement depuis 17 ans», s'indigne Tighe Barry, activiste anti-guerre de Code Pink.

Les Etats-Unis se présentent comme ayant le programme de drones le plus sophistiqué au monde. Pourtant, ils semblent incapables de détecter quand des enfants, des femmes et des civils se trouvent dans une zone à bombarder, explique l'activiste.

Selon les médias afghans, l'armée américaine aurait récemment touché des civils dans une attaque aérienne menée dans le district de Sangin, dans la province du Helmand, dans le sud de l'Afghanistan. Selon eux, jusqu'à 20 personnes ont été tuées dans la frappeLa mission de l'ONU pour l'Afghanistan a tweeté qu'elle examinerait les rapports d'enquête.

Ce n'est pas la première fois que les frappes aériennes américaines atteignent la mauvaise cible, causant des dommages collatéraux d'envergure. Pendant le seul mois qui vient de s'écouler, le Pentagone a confirmé que près de 200 civils avaient été tués depuis le début de sa campagne anti-terroriste en Syrie et en Irak. L'OTAN a confirmé à RT qu'elle avait procédé à des frappes aériennes dans cette région, bien qu'elle ait nié la existence de victimes civiles.

Les Etats-Unis ont été impliqués dans plusieurs invasions de pays étrangers sans la demande de ces pays étrangers

RT : S'il y a eu des victimes parmi les civils les Etats-Unis l'admettront-ils ?

Tighe Barry(T.B.) : J'en doute beaucoup. Les Etats-Unis ont fait très attention à ne pas décrire la mort de ces civils, les choses qui arrivent aux civils dans toutes ces frappes de drones ou, par exemple, ce qui est arrivé lorsque l'armée américaine est entrée au Yémen la semaine dernière, opération qui a fait jusqu'à 40 victimes civiles. Les Etats-Unis ne prendront jamais leurs responsabilités pour ses actes, dans aucune zone de guerre, et ils prétendent que c'est leur droit. Et nous savons tous, en vertu du droit international, que cela ne relève ni du droit des Etats-Unis ni d'aucun autre pays d'ôter des vies civiles.

RT : En supposant qu'il y ait des victimes civiles, est-ce que quelqu'un en sera tenu responsable ?

T. B. : C'est à la communauté mondiale, c'est toujours à la communauté mondiale d'en décider. Les Etats-Unis ont été impliqués dans plusieurs invasions de pays étrangers sans la demande de ces pays étrangers. L'Afghanistan ne nous a pas invités. Ni l'Irak, ni le Pakistan, ni le Yémen, ni aucun de ces autres pays. Nous, les Etats-Unis, sommes une force d'invasion et eux sont en dehors des normes du droit international. Si les Etats-Unis envahissent et occupent - comme en Afghanistan, en Irak et au Yémen, par exemple - ils se doivent de protéger les civils et ne pas voler les ressources naturelles, ce qui est, comme nous le savons, ce que les Etats-Unis font depuis les 15 dernières années au moins, sinon plus. C'est à la communauté mondiale de se lever et de dire qu'elle ne va plus accepter cela. Parce que n'importe quel pays qui s'assoit paresseusement, prenons la Jordanie par exemple, et pense que les USA n'envahiront pas leur pays un jour se trompent malheureusement : il s'agit d'un pouvoir impérial et il va utiliser sa force partout où il aura décidé de l'utiliser.

Les Etats-Unis n'ont pas assumé la responsabilité des victimes civiles, même dans les circonstances les plus évidentes

RT : L'Etats-Unis ont été coupables de dommages collatéraux dans le passé. Pourquoi cela continue à arriver ?

T. B. : Vous ne pouvez pas parler de «dommages collatéraux» alors que vous agissez ainsi depuis 17 ans. Il ne s'agit plus de dommages collatéraux; vous êtes une force d'invasion et d'occupation et vous êtes requis, en vertu du droit international, de prendre soin de la population civile. Nous savons tous que les Etats-Unis se présentent comme ayant le plus incroyable programme de surveillance de drone dans le monde. Pourtant, il semble incapable de détecter quand des enfants, des femmes et des civils sont dans une zone où ils entendent bombarder.

Il y a deux manières: soit les frappes chirurgicales, soit le simple bombardement. Et moi, je pense que c'est cette dernière méthode. Je pense que les Etats-Unis n'ont pas le contrôle de leurs armes; elles tirent où elles veulent. Je ne pense pas qu'il y ait une chaîne de commandement là-bas, je pense que les gens en bas de la chaîne de commandement procèdent aux tirs et la hiérarchie dit simplement: «Hé, quoi qu'il arrive, arrive, et ce n'est pas notre responsabilité».

RT : En parlant de la Syrie et de l'Irak, le commandement central des Etats-Unis confirme que près de 200 civils ont été tués dans sa campagne antiterroriste dans ces pays. Pensez-vous que ce chiffre reflète une vérité?

T.B. : C'est totalement ridicule. Il y a des organisations indépendantes qui ont dit que c'était incorrect. Nous savons tous que, depuis 17 ans, les Etats-Unis ont indistinctement tué dans le monde entier.

Comme nous le savons tous, les Etats-Unis n'ont pas assumé la responsabilité des victimes civiles même dans les circonstances les plus évidentes. Nous avons aidé une famille du Yémen et du Pakistan à venir au Congrès américain. Ils avaient des preuves parfaites. Même les représentants du Congrès disaient: «Oui, les Etats-Unis sont responsables de la mort de ces civils, mais le gouvernement américain dans son ensemble est incapable.» Ils ne veulent pas assumer la responsabilité de leurs actes ... D'autres pays vont maintenant dire: «Si les Etats-Unis ne veulent pas assumer la responsabilité de leurs actes, nous non plus...»

Lire aussi : Pakistan : une bombe explose durant une manifestation à Lahore, au moins 10 morts (VIDEO)

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.