L’ONU se penche sur des frappes de la coalition qui ont tué 18 civils en Afghanistan

L’ONU se penche sur des frappes de la coalition qui ont tué 18 civils en Afghanistan© Omar Sobhani Source: Reuters
Troupes américaines à Kaboul

Au moins 18 civils ont été tués ces derniers jours lors de frappes aériennes des forces internationales dirigées par les Etats-Unis dans la province afghane du Helmand, selon les premières conclusions d'une enquête menée par les Nations Unies.

«Les 9 et 10 février, les Forces armées internationales ont lancé des frappes aériennes sur le district de Sangin, dans le Helmand, contre des éléments anti-gouvernementaux. Les premiers éléments d'enquête de la MANUA [Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan] révèlent qu'au moins 18 civils, dont presque tous sont des femmes et des enfants, ont été tués dans ces frappes. La MANUA indique que la mission Soutien résolu, dirigée par l'OTAN, a ouvert une enquête sur cet incident», lit-on dans une communiqué de la mission onusienne en Afghanistan. Il y est en outre précisé que, le 11 février, un taliban avait commis un attentat suicide devant une banque à Lashkar Gah, tuant sept civils et en blessant une dizaine d'autres, dont plusieurs enfants.

L’ONU a également réaffirmé dans son communiqué «la nécessité pour toutes les parties au conflit de respecter strictement leurs obligations au regard du droit humanitaire international afin de prendre toutes les mesures possibles pour protéger les civils».   

L'armée américaine a, pour sa part, déclaré que ses avions avaient procédé à une trentaine de frappes dans la région au cours de la semaine écoulée. Son porte-parole Charles Cleveland a précisé que l'armée étudiait les conclusions de l'ONU.

«Nous enquêtons sur ces allégations et travaillons rapidement pour déterminer si des civils ont été tués ou blessés à cause de frappes aériennes américaines», a-t-il précisé.

Pendant la seule année 2016, 3 500 civils ont été tués en Afghanistan et plus de 7 920 autres blessés.

En savoir plus : Afghanistan : le nombre de victimes civiles atteint des records en 2016

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales