Gilbert Collard : Hollande a voulu s'éviter une humiliation suprême

Gilbert Collard : Hollande a voulu s'éviter une humiliation suprême © Jacky Naegelen Source: Reuters
Marine Le Pen et Gilbert Collard

Le président François Hollande a décidé de ne pas se présenter en raison de la primaire où son bilan aurait été détruit par ses adversaires, estime le député, membre du bureau politique du Front national, Gilbert Collard.

RT France : Est-ce que vous êtes surpris de la décision de François Hollande de ne pas se représenter ? 

Gilbert Collard (G. C.) : Oui, je pensais que malgré le terrible bilan qui est le sien, il irait quand même à l'élection. Je pense que c'est l'humiliation qu'auraient entraînée les primaires qui a dû le décourager d'y aller. Son image aurait été complètement déchiquetée par une primaire où ses camarades auraient eu à cœur et de la joie à mettre en pièces l'histoire un peu romanesque qu'il essaye de raconter d'un quinquennat réussi. Je pense qu'il a voulu s'éviter cette humiliation suprême.

RT France : François Hollande a justifié son choix pour préserver l'unité de la gauche et de la France par l'intérêt supérieur du pays. L'a-t-il vraiment fait avec cette intention ?

G. C. : C'est une formule de style pour habiller son absence de candidature. Je crois plutôt que c'est l'intérêt supérieur du parti qu'il prend en considération, sachant que sa candidature aurait provoqué une bagarre interne effroyable. Manuel Valls ne doit probablement pas être pour rien dans la décision qu'il a prise. Ce n'est pas du tout l'intérêt de la nation qu'il a en tête mais l'intérêt supérieur du Parti socialiste. 

RT France : La non candidature du président vous fait-elle peur ou au contraire vous réjouit-elle pour la campagne du Front national?  

G. C. : Cela ne me fait ni peur ni me réjouit. Dans tous les cas de figures, président ou pas président, cela ne change rien. Cela ne change ni le bilan des socialistes, ni les querelles intestines qui les dévorent. Je pense même que les socialistes paieront son absence. Le Parti socialiste paiera son quinquennat d'une manière ou d'une autre.

Lire aussi : Une première en France, Hollande renonce à se présenter : la classe politique réagit

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales