Bruno Gollnisch : «Nous assistons à un réveil des peuples»

Bruno Gollnisch : «Nous assistons à un réveil des peuples»© Jonathan Ernst Source: Reuters

Pour Bruno Gollnisch, député français au Parlement européen, la victoire de Donald Trump est la «manifestation d'une vraie démocratie» et sa présidence ira beaucoup plus dans les intérêts de la France qu'un mandat mené par Hillary Clinton.

RT France : François Hollande, comme d’autres représentants du pouvoir actuel en France, s’était ouvertement prononcé contre Donald Trump avant les élections. Ces hommes politiques auront affaire à Donald Trump en tant que président des Etats-Unis. Quelles conséquences cela peut-il avoir pour les relations franco-américaines ?

Bruno Gollnisch (B. G.) : Evidemment cela va diminuer notre influence. Ces prises de position stupides sur les politiques intérieures d’un Etat – la chose la plus stupide étant d’ailleurs le tweet de l’ambassadeur français aux Etats-Unis disant «un monde s’écroule» – ce n’est pas le genre de choses que doit dire un diplomate, et si j’étais ministre des Affaires étrangères cet ambassadeur serait immédiatement révoqué.

RT France : Le ministre lui-même, Jean-Marc Ayrault, s’est pourtant prononcé de façon similaire…

Donald Trump veut des relations plus apaisées avec la Russie et je considère que c’est positif sur le plan international

B. G. : C’est parfaitement stupide, car la victoire de Donald Trump est beaucoup plus conforme aux intérêts de la France que l’aurait été celle de Hillary Clinton, car Trump est hostile au TAFTA, un traité de libre-échange qui aurait été dommageable pour l’économie française. Donald Trump est beaucoup moins interventionniste que Hillary Clinton, dont les attitudes belliqueuses ont eu pour résultat la destruction de la Libye et, comme conséquence, le flux des migrants qui ne cessent de traverser la Méditerranée pour arriver sur nos côtes. Donald Trump veut des relations plus apaisées avec la Russie et je considère que c’est positif sur le plan international. Je crois que la France aussi n’aurait pas dû attendre pour se tourner vers la Russie qui est, dans l’état actuel du monde, un partenaire naturel.

Le seul point qui me distingue personnellement de Donald Trump est son agressivité vis-à-vis de l’Iran que je ne crois pas utile dans la situation présente du monde.

Il est également hostile à l’OTAN, à l’attitude qui voulait que les Américains fussent les gendarmes du monde, et c’est plutôt bénéfique pour les pays européens.

Peut-être que demain nous allons assister à une victoire d’un candidat à la présidence souverainiste en Autriche, et après-demain à celle de Marine Le Pen

RT France : Cela pourrait-il avoir un impact sur les élections françaises à venir ?

B. G. : Oui. Il est évident que nous assistons à un réveil des peuples, à la manifestation d’une vraie démocratie contre les élites corrompues.

Hier c’était le Brexit – contre tous les pronostics, contre tous les médias, contre tous les observateurs – le peuple britannique a voté pour se libérer du carcan européen.

Aujourd’hui nous assistons à cette séquence extraordinaire : Donald Trump avait contre lui tout le système politique, médiatique, artistique, le show business, les puissances d’argent et même l’establishment de son propre parti.

Peut-être que demain nous allons assister à une victoire d’un candidat à la présidence souverainiste en Autriche, et après-demain à celle de Marine Le Pen.

Lire aussi : Ces sondages qui vous ont menti

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales