A Bruxelles, 80 affiches anti-TTIP et CETA remplacent des publicités traditionnelles (IMAGES)

A Bruxelles, 80 affiches anti-TTIP et CETA remplacent des publicités traditionnelles (IMAGES)© Capture d'écran du blog Brandwashing
Le collectif Brandwashing a voulu dénoncer les traités de libre-échange CETA et TTIP par une action de désobéissance civile à Bruxelles

Un collectif d’artistes internationaux a détourné près d’une centaine de panneaux publicitaires de la capitale belge pour sensibiliser les citoyens aux effets des traités européens de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP) et avec le Canada (CETA).

Remplacer de la publicité par des affiches artistiques dénonçant les deux traités de libre-échange qui ont défrayé la chronique ces derniers mois, c'est l’idée qu’a mise en œuvre le collectif Brandwashing à Bruxelles dans le cadre de la plateforme d'actions de désobéissance civile baptisée «TTIP Game Over».

Quelque 80 panneaux alliant infographie et activisme ont été réalisés par une vingtaine d’artistes internationaux et utilisés pour recouvrir les véritables publicités, donnant aux rues de la capitale belge, de nouvelles ornementations artistiques.

A Bruxelles, 80 affiches anti-TTIP et CETA remplacent des publicités traditionnelles (IMAGES)© Brandwashing

Comme l'explique le collectif dans un communiqué de presse, cette action vise d'une part à encourager les citoyens à reprendre leurs «droits sur l’espace public», et d'autre part à «braquer les projecteurs sur les acteurs qui négocient le TTIP et tirent les ficelles des négociations : lobbyistes, Commission européenne et gouvernements».

Et pour ce faire, pas de meilleur endroit que Bruxelles, la «capitale européenne du lobbyisme», ajoute Brandwashing, dont certains panneaux ont été affichés à quelques pas des bâtiments du Parlement européen.

A Bruxelles, 80 affiches anti-TTIP et CETA remplacent des publicités traditionnelles (IMAGES)© Brandwashing

A Bruxelles, 80 affiches anti-TTIP et CETA remplacent des publicités traditionnelles (IMAGES)© Brandwashing

Alors que le traité entre l’Union européenne et le Canada (CETA) a été signé le 30 octobre 2016 après des mois de polémique et de manifestations dans plusieurs pays européens, le traité de libre-échange que doivent conclure Bruxelles et Washington (TTIP ou TAFTA), tout aussi controversé, est pour sa part toujours en cours de négociation. 

A Bruxelles, 80 affiches anti-TTIP et CETA remplacent des publicités traditionnelles (IMAGES)© Brandwashing

Lire aussi : TTIP : des activistes ayant piraté un panneau publicitaire dans le collimateur de la justice belge

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»