Menace virale de la NSA : «Si un appareil est connecté à internet, on peut le hacker»

© Ina Fassbender Source: Reuters

Les fichiers prétendument volés à Equation Group de la NSA sont tellement sophistiqués qu'ils pourraient être utilisés pour hacker n’importe quel type d’appareil connecté à internet, affirme Chris Kitze, fondateur du serveur crypté sécurisé Unseen.

RT : Equation Group est considéré comme l'un des groupes de pirates informatiques les plus puissants de notre époque. Et tout d'un coup, un obscur pirate ou peut-être les pirates appelés Shadow Brokers surgissent, affirmant qu'ils ont réussi à obtenir accès aux armes informatiques de Equation. Croyez-vous que les matériaux divulgués soient authentiques ? Tout cela ne ressemble-t-il pas à un canular ?

Chris Kitze (C. K.) : Il est difficile de savoir ce qui est vrai et ce qui est un canular, mais le fait est tel que des gens font ces revendications. Si vous regardez certaines des choses qui ont été divulguées, qui ont été signalées par d'autres médias, ce que j'ai appris de différentes divulgations et gens à qui j'ai parlé, il me semble possible que ce soit quelqu'un à l'intérieur de la NSA, de la CIA, ou d’un organisme impliqué dans certaines de ces choses.

Ils ont les moyens de pénétrer dans tout

RT : Les Shadow Brokers affirment que parmi les matériaux mis aux enchères, il y aurait des logiciels malveillants encore plus puissants que le ver Stuxnet. De quoi pourrait-il s’agir ?

C. K. : Il existe un certain nombre de différents logiciels malveillants que nous avons vus personnellement sur nos machines, que nous avons dû nettoyer et restaurer complètement. Fondamentalement, si votre ordinateur est connecté à internet, peu importe de quel type d’appareil il s’agit, peu importe ce que vous faites - certains de ces logiciels sont si puissants et si sophistiqués... Quand vous voyez la liste des choses qu'ils peuvent faire pour entrer dans des choses comme Cisco Writers. Il y a une liste de chaque marque et modèle de chaque type d'appareil. Et ils ont les moyens de pénétrer dans tout.

La règle générale est que si vous êtes connecté à internet, on peut vous hacker. Tel est le message principal à l’égard de tout le monde. Maintenant, que peuvent faire ces choses ? Elles peuvent allumer votre microphone ; elles peuvent allumer votre ordinateur en pleine nuit ; elles peuvent avoir un accès complet à tout sur votre ordinateur, à tous vos fichiers ; elles peuvent mettre des choses sur votre ordinateur afin qu'ils puissent vous attraper avec des trucs comme de la pornographie juvénile. Il n'y a pas de limite à ce qu'elles peuvent faire. En gros c’est comme si quelqu'un d'autre contrôlait votre ordinateur. Voilà ce qui effraye tellement les gens là-dedans. Si vous avez un ordinateur avec des informations sensibles, comment voulez-vous vous défendre contre cela ? Telle est la vraie question.

C’est une cyberguerre qui est en cours, et elle est en partie menée par des bandes criminelles

RT : Jusqu'à présent, le porte-monnaie électronique bitcoin des pirates est encore vide. Pensez-vous qu’un jour quelqu'un pourrait faire offre dans cette vente aux enchères ?

C. K. : Je ne sais pas. J’en doute. Lorsque quelqu'un demande un million de bitcoins, il me semble que c’est plutôt de la publicité. Il n'y a que quelques personnes qui peuvent réellement obtenir un million de bitcoins, même si vous voulez payer pour cela. Et puis, qui va être en mesure de le faire ? Un gouvernement, peut-être ? Il s’agit d'environ 500 ou 600 millions de dollars au prix d'aujourd'hui.

Qui va être en mesure de se permettre cela ? Le seul qui peut c’est Satoshi Nakamoto – la personne qui a lancé Bitcoin, ou peut-être une agence de sécurité, ou une sorte de groupe de hackers qui saurait comment hacker les premiers bitcoins...

RT : Ne serait-ce un peu exagéré de dire qu'il y a une cyberguerre en cours en ce moment entre différents pays ?

C. K. : Il y a certainement une cyberguerre en cours à l’heure actuelle. Aux Etats-Unis, vous avez vu : Delta Air Lines, leur système entier a été démonté. Les Southwest Airlines – j'étais sur un vol Southwest et j’ai pris quelques heures de retard. Ils ont eu un problème dans leur base de données. Quand vous voyez une chose pareille, vous pensez : «Oh, ok, peut-être qu'ils ont un problème.» Mais quand vous voyez deux choses comme ça, vous savez qu'il y se passe quelque chose. Les banques ... j'ai entendu des histoires sur des banques russes qui étaient compromises, sur des banques américaines compromises. C’est une cyberguerre qui est en cours, et elle est en partie menée par des bandes criminelles. Et certaines choses sont réalisées comme le seraient des activités parrainées par l'État...

Lire aussi : Berlin aurait demandé à la NSA de déchiffrer les conversations des auteurs des derniers attentats

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales