Fuites d’emails, élections truquées, black-out des médias... Découvrez la démocratie à l'américaine

© Dominick Reuter Source: Reuters

Les Etats-Unis, qui embrassent la démocratie et envahissent des pays en son nom, sont loin d’être un Etat parfaitement démocratique avec des élections justes, assure Carla Howell, directrice politique du Parti libertarien.

Hillary Clinton s’est faite sa place dans les manuels d'histoire après avoir officiellement accepté l'investiture à la présidence du Parti démocrate mardi dernier. Elle devient la première femme à représenter un parti américain majeur aux élections présidentielles.
A l’extérieur de la Convention nationale du Parti démocrate, des manifestants protestent contre la nomination de Clinton pour la quatrième journée consécutive. Les manifestants ont affiché leur soutien à l'ancien rival de Clinton, le sénateur Bernie Sanders, et se montrent véhéments quant à la décision du parti de désigner Clinton.
En chantant «Nous ne voterons pas pour Hillary», certains ont même promis de quitter le Parti démocrate. Certains se sont également plaints du peu de couverture médiatique de ces grandes manifestations.

Beaucoup de délégués ont quitté la Convention et cela n'a pas été montré à la télévision américaine de façon vraiment claire


RT : Quelle est l'importance des manifestations organisées pendant la Convention nationale du Parti démocrate et vont-elles affecter les chances d’Hillary Clinton d’être élue en tant que prochaine présidente des Etats-Unis ?


Carla Howell (C. H.) : C’est difficile de connaître l'ampleur exacte des manifestations en cours. J'ai eu écho de rapports différents. Mais je pense que c’est tout à fait significatif. Je pense qu'il est juste de dire que le Parti démocrate a beaucoup envie d’étouffer cette protestation. Beaucoup de délégués ont quitté la Convention et cela n'a pas été montré à la télévision américaine de façon vraiment claire ; on a plutôt mentionné au passage qu’il y avait apparemment un nombre important de délégués qui étaient partis, des partisans de Bernie Sanders. Aux Etats-Unis quand il s’agit du processus politique, nous voyons tout le temps, à la fois dans le Parti démocrate, dans le Parti républicain et dans la presse, qu'il y a une forte préférence non seulement pour les deux partis, mais aussi à l’égard des candidats qui les représentent, et dans le cas présent de Hillary Clinton.

Les élections dans ce pays ne sont pas justes 

RT : Les électeurs américains parlent-ils des milliers d’emails divulgués qui montrent que la base de soutien de Bernie Sanders a été manipulée ?


C. H. : De toute évidence cela a attiré l’attention. C’est une histoire qui semble cependant n’avoir aucun fondement. Il est difficile de savoir d’où viennent vraiment les hackers et je devine que personne ne le saura jamais véritablement. Mais ceci est jeté ici et maintenant. Un responsable du Comité national démocrate a déclaré aux principaux médias que certains experts avaient affirmé qu'il y avait un lien. Pour autant que je peux dire, personne n’a trouvé de fondement et personne n’en trouvera. Dès lors, on pourra dire que les médias sont irresponsables à ce propos et alimentent même une histoire alors qu’il y a si peu de choses pour la soutenir.
Je pense que le plus important dans ce cas c’est le truquage des élections américaines. Je pense que la plupart des pays peuvent en être accusés, plus ou moins. Mais les Etats-Unis qui embrassent la démocratie et envahissent des pays au nom de la démocratie, pour y instaurer la démocratie sont loin d’être un Etat parfaitement démocratique avec des élections justes. Les élections dans ce pays ne sont pas justes et la preuve de cela c’est la situation du Parti libertarien. Nous constatons que lorsque nous parlons aux électeurs des principes du Parti libertarien – notre plate-forme qui propose un faible taux d'imposition, une implication minimale dans les Affaires étrangères, une politique étrangère de paix, le libre-échange, l'ouverture des frontières – ce sont des sujets très populaires et les choses que les gens veulent entendre et pourtant nous nous retrouvons exclus de toute couverture médiatique. Cela est en train de changer légèrement lors de cette élection : nous avons plus de couverture que d'habitude, mais c’est encore loin de la couverture que le peuple américain veut vraiment voir.

Les démocrates veulent détourner l'attention du contenu des emails, en particulier au cours de la déterminante Convention nationale du Parti démocrate


RT : Quelle est la stratégie démocrate en ce moment dans cette course à la Maison Blanche ?


C. H. : De toute évidence, ils veulent détourner l'attention du contenu des emails, en particulier au cours de la déterminante Convention nationale du Parti démocrate, qui est très importante pour les démocrates dans le but de se positionner, faire connaître leurs meilleurs porte-paroles et bien sûr huiler les rouages de la campagne présidentielle d’Hillary Clinton. Ils ont tout intérêt à essayer de créer une diversion. Ils ont beaucoup d'alliés dans les médias qui sont prêts à en parler et couvrir quelqu'un qui fait des allégations non fondées de manière efficace. C’est une diversion.

Lire aussi : Le service public - une affaire «très profitable» pour les Clinton ?

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales