Mohamed Ennaceur : «La Tunisie est contre une intervention extérieure en Libye»

Mohamed Ennaceur : «La Tunisie est contre une intervention extérieure en Libye» Source: AFP
Mohamed Ennaceur
Suivez RT France surTelegram

La Libye doit résoudre ses dissensions politiques par le biais d’un dialogue national, et aucun pays ne doit interférer dans ce processus, a confié à RT Mohamed Ennaceur, président du parlement tunisien.

RT : Les informations selon lesquelles la Tunisie a autorisé les Etats-Unis et l’OTAN à déployer des bases militaires sur son territoire sont-elles vraies ?

Mohamed Ennaceur, (M. E.) : Nous avons déjà démenti de telles déclarations. Cela ne correspond pas la réalité, il n’y a pas de tels plans. La Tunisie ne sera jamais d’accord avec la présence d’une base militaire étrangère sur son territoire.

RT : Comment vous positionnez-vous par rapport aux plans des Etats-Unis et de l’OTAN d’utiliser des troupes terrestres et aériennes pour lutter contre le terrorisme en Libye ?

M. E. : En ce qui concerne la Libye, nous souhaitons que tous les désaccords politiques soient résolus par un dialogue national. Le but de ce dialogue doit être la création d’un gouvernement national qui réunit la confiance d’un nombre maximal de citoyens. Ce gouvernement doit appliquer la force [dans la lutte contre les terroristes] ou demander de l’aide militaire. Nous sommes contre une intervention extérieure…

RT : Sans demande du gouvernement libyen…

M. E. : Oui, sans autorisation du gouvernement.

RT : Mais cela semble difficile à réaliser. Il faut d’abord former un gouvernement sur la base d’un consensus. Comment pensez-vous pouvoir stopper l’expansion des groupes armés en Libye ?

M. E. : Nous suivons ce problème avec attention, parce que le sujet de la Libye est très important pour nous. Tout d’abord, nous estimons que toutes les mesures doivent être prises sur la base du droit international. Une aide doit être accordée au gouvernement libyen, mais de façon légale.

RT : Comment pouvez-vous qualifier vos relations avec l’Algérie ?

M. E. : Avec l’Algérie nous avons de bonnes relations, solides et fraternelles. Ce sont des relations de coopération qui s’inscrivent dans le cadre d’un accord mutuel. Nous coopérons de la meilleure des façons dans la lutte contre le terrorisme, comme dans les domaines économique et politique.

 

        

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix