La Tunisie fête ses 60 ans d'indépendance en pleine tempête économique et sécuritaire

Des femmes en habit traditionnel à Tunis, le jour de l'anniversaire de l'indépendance de la Tunisie le 20 mars 2016 Source: Reuters
Des femmes en habit traditionnel à Tunis, le jour de l'anniversaire de l'indépendance de la Tunisie le 20 mars 2016

Ce 20 mars 2016, la Tunisie fête ses 60 ans d'indépendance. Près de 5 ans après la chute de Ben Ali, cet anniversaire à un goût amer pour de milliers de Tunisiens dans un contexte de conjoncture économique difficile.

Alors que la Tunisie fait face à un chômage de masse de près de 15 %, plus de 20 % pour les jeunes, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a tenu à insister au cours de son discours de ce dimanche 20 mars sur le contexte sécuritaire.

La question sécuritaire est l'autre grand sujet qui agite le pays, particulièrement depuis l'attaque de Ben Guerdane il y a une dizaine de jours, quand plus de 50 personnes sont mortes lors d'une attaque de combattant de l'Etat islamique.

«Sans unité nationale, aucune action ne peut réussir»

«Sans unité nationale, aucune action ne peut réussir», a expliqué le chef de l'Etat dans un discours à la nation, évoquant longuement les défis économiques et sociaux auxquels le pays est confronté de même que l'essor de la mouvance jihadiste.

«Nous avons souffert en 2015 du terrorisme et cette guerre va continuer» contre ce phénomène, a réaffirmé M. Essebsi alors que la Tunisie a été frappée par trois attentats d'envergure (72 morts) en un an, tous perpétrés par des jihadistes tunisiens.

Un anniversaire qui fait réagir sur Twitter

La célébration de l'indépendance de la Tunisie par Google a également retenu l'attention. Le choix de la photo a notamment fait réagir : elle a été jugée comme faiblement représentative de la Tunisie.

perplexe! On dirait Athènes... Pas grave Google, c'est le geste qui compte :p #chokran_3ala_Mou7awla

Posté par Aïda Ben Youssef sur dimanche 20 mars 2016

L'indépendance de la Tunisie est acquise le 20 mars 1956 lorsque le chef du gouvernement tunisien Taher Ben Ammar signe à Paris avec le ministre des Affaires Étrangères, Christian Pineau, et le secrétaire d'État chargé des affaires marocaines et tunisiennes, Alain Savary, le protocole franco-tunisien confirmant l’indépendance de la Tunisie.

Ce protocole annule alors le traité conclu entre les deux États le 12 mai 1881 relatif au protectorat de la France sur le pays. La Tunisie devient un État souverain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales