«L'arrestation du Général Piquemal est exagérée, ça ne peut que choquer tous les citoyens»

© Capture d'écran, vidéo RT

Dans une interview à RT, le politicien français Yvan Blot, qui est aussi un ami du général Christian Piquemal arrêté samedi lors d’un rassemblement de Pegida, a estimé que cette arrestation démontre que le gouvernement se coupe du peuple.

RT :Bonjour Monsieur Blot, que savez-vous de l’arrestation du général Piquemal ?

Yvan Blot : Ce que je sais c’est que le général Piquemal est allé pacifiquement faire une manifestation à Calais pour protester contre la présence d’immigrés qui ont violé la loi de la France en étant sur le territoire français. Il est vrai que le gouvernement a interdit cette manifestation du général Piquemal et de ses amis, mais c’est un abus de droit évident parce que le gouvernement a dit : «j’interdis cette manifestation car elle pourrait engendrer du désordre dans l’ordre public». Cependant, le désordre dans l’ordre public existe déjà depuis longtemps, puisque nous avons des milliers de gens qui sont des hors la loi, qui pratiquent beaucoup de crimes et de trafics à Calais, qui font peur à la population de Calais. Et si ça, ce n’est pas un trouble à l’ordre public, alors, qu’est-ce qu’il faut ?

Je pense que c’est une très grave erreur psychologique du gouvernement, je pense qu’il est en rupture avec la majorité de la population française. C’est une sorte de nouvelle lutte des classes qui apparaît en France. Ce n’est pas comme l’ancienne lutte des classes qui était entre la droite patronale et les ouvriers, c’est une lutte des classes entre le peuple qui veut défendre sa sécurité et sa patrie, et des élites qui sont cosmopolites et qui sont à la solde du gouvernement de Washington, il faut bien le dire.

C’est un scandale et de plus en plus de Français sont scandalisés. Et je vois de tous côtés non seulement les gens qui votent Front National, mais [aussi] des gens qui votent pour Sarkozy, même parfois des gens qui ont voté pour la gauche sont scandalisés par ce gouvernement. N’oublions pas que François Hollande n’a que 20% de support dans la population française. Je pense qu’il devrait être extrêmement prudent dans les jours qui viennent.

RT : Comme vous prétendez bien connaitre le général, que pensez-vous qu’a été sa réaction lors de l’arrestation ?

Yvan Blot : Je pense qu’il a été très choqué, parce que c’est un peu la gloire de notre armée : le général Piquemal est le président de tous les parachutistes de France, il a été commandant de La légion étrangère, il est réputé comme un très grand officier, il a quatre étoiles, c’est presque le sommet de l’armée française et il anime depuis quelque temps un club, tout à fait pacifique d’ailleurs, qui s’appelle le Cerce des «Citoyens-Patriotes».

Je crois qu’avec son arrestation beaucoup de gens vont adhérer à son cercle, très probablement. C’est quelqu’un qui a toujours eu un très grand prestige, on n’a jamais rien eu à lui reprocher, et là vraiment, son arrestation est exagérée. C’est vrai qu’il a désobéi à l’ordre du préfet qui était de ne pas manifester, mais s’attaquer à un homme de cette valeur-là, en plus parce qu’il proteste parce qu’il y a des gens qui sont illégalement en France, ça ne peut que choquer tous les citoyens.

RT : Quel message cet incident envoie-t-il, d’après vous ?

Yvan Blot : Je crois que cet incident montre qu’en France le gouvernement ne comprend pas du tout le peuple. Il y a une coupure complète entre le peuple et l’élite du Parti socialiste et le gouvernement actuel, qui sont de grands bourgeois. Aujourd’hui cela peut surprendre, mais la grande bourgeoisie vote plutôt à gauche – elle ne vote pas communiste, mais elle vote socialiste. Cette bourgeoisie socialiste vit avec des revenus très élevés dans des quartiers très protégés, à Paris ou ailleurs, elle ne comprend pas du tout le désespoir des Français qui sont dans les quartiers ouvriers.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales