Arrestation du général : le Syndicat des policiers municipaux dépose plainte après une vidéo de RT

Arrestation du général : le Syndicat des policiers municipaux dépose plainte après une vidéo de RT
Suivez RT France surTelegram

Le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM) a décidé de saisir la justice après la publication par RT France d’une vidéo montrant l’arrestation du général Piquemal, lors de la manifestation anti-migrants, ce samedi à Calais.

Dans une vidéo diffusée sur la chaîne YouTube de RT France, le SDPM a aperçu à la 20ème seconde «un agent équipé de matériels de maintien de l'ordre, en uniforme réglementaire d'agent de police municipale, alors qu'un mouvement de foule est visible», lit-on dans le communiqué publié sur le site du syndicat.

Cependant, comme le rappelle le SDPM, la loi interdit d’affecter des agents de la police municipale à des missions de maintien de l’ordre, qui relèvent de l’autorité préfectorale et sont déployées lors d’événements de grande ampleur présentant un risque de dégénérer. Ces agents ne participent normalement qu’aux opérations de «surveillance du bon ordre», un dispositif applicable aux grands rassemblements pacifiques tels que marchés, foires etc.

«Estimant que les policiers municipaux, ne doivent pas participer à ce type de dispositifs auxquels ils ne sont pas formés, le SDPM décide de saisir la Justice. La mairie de Calais devra s'expliquer sur cette affaire», a annoncé le syndicat, qui a saisi également le Défenseur des droits.

«Si les faits sont établis, ceci constitue une mise en danger des agents de police municipale que le Syndicat condamne très fermement», conclut le document.

Lire aussi : L'arrestation du général Piquemal fait un grand buzz sur Internet

Les faits en question ont eu lieu le 6 février à Calais, lors d’une manifestation du mouvement d’extrême-droite contre l’immigration, Pegida qui a été maintenue par les organisateurs malgré une interdiction du ministère de l’Intérieur. Lors de ce rassemblement qui se déroulait sous haute surveillance, une vingtaine de personnes ont été interpellées par la police, dont le général Piquemal, ancien commandant de la Légion étrangère. Cette arrestation a suscité une tempête de réactions sur les réseaux sociaux, une grande partie des internautes l’ayant fermement condamnée.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix