Crise au Yémen : l’intervention aérienne arabe profite à Al-Qaida (VIDEO)

Qui profite de l’intervention sanglante de la coalition arabe emmenée par l’Arabie saoudite au Yémen? Plusieurs analystes ont partagés leurs opinions à ce sujet avec RT international.

D’après le journaliste basé au Yémen Muhammad Al-Attab, l’intérêt des  est d’orchestrer un conflit sectaire sans fin.

«Les Etats-Unis veulent juste que la guerre continue éternellement et qu’aucune partie ne gagne. La poursuite du conflit enlèvera une grosse épine du pied de Washington», a-t-il indiqué.

De plus Muhammad Al-Attab a souligné qu’en réalité, les alliés des Etats-Unis essayent de renforcer  et ses dérivés en continuant les bombardements contre les chiites et les houthis au sud du pays.

«Cela permettra aux Etats-Unis et à leurs alliés de se débarrasser de la pression qui pèse sur leurs épaules et de contempler le développement du scénario au lieu de s’impliquer dans la guerre», a expliqué le journaliste.

Dans une autre interview accordée à la chaîne RT, l’analyste politique Catherine Shakdam a indiqué que la crise actuelle au Yémen profitait à Al-Qaïda.

«Nous savons déjà le fait qu’Al-Qaïda a toujours profité du chaos et du vide au pouvoir, et c’est ce qui se passe au  en ce moment», a dit Catherine Shakdam en se référant à Shaykhal-Zindani, membre du parti Al-Islah qui figure toujours sur la liste américaine des organisations terroristes. D’après elle, c’est le type de personne qui se bat aux côtés de Hadi en ce moment.

L’analyste a aussi évoqué les milliers de combattants saoudiens envoyés au Yémen en 1962 qui n’en sont jamais revenus. Les Houthis, pour Washington et Ryad, ne seraient pas un ennemi à sous-estimer.

«Il s’agit d’une coalition de 10 pays formée pour combattre une seule milice. Il y a une vraie question à poser : est-ce que la coalition peut vraiment se mesurer aux Houthis ?», s’est-elle demandé. 

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales