Crise au Yémen : l’intervention aérienne arabe profite à Al-Qaida (VIDEO)

Suivez RT France surTelegram

Qui profite de l’intervention sanglante de la coalition arabe emmenée par l’Arabie saoudite au Yémen? Plusieurs analystes ont partagés leurs opinions à ce sujet avec RT international.

D’après le journaliste basé au Yémen Muhammad Al-Attab, l’intérêt des  est d’orchestrer un conflit sectaire sans fin.

«Les Etats-Unis veulent juste que la guerre continue éternellement et qu’aucune partie ne gagne. La poursuite du conflit enlèvera une grosse épine du pied de Washington», a-t-il indiqué.

De plus Muhammad Al-Attab a souligné qu’en réalité, les alliés des Etats-Unis essayent de renforcer  et ses dérivés en continuant les bombardements contre les chiites et les houthis au sud du pays.

«Cela permettra aux Etats-Unis et à leurs alliés de se débarrasser de la pression qui pèse sur leurs épaules et de contempler le développement du scénario au lieu de s’impliquer dans la guerre», a expliqué le journaliste.

Dans une autre interview accordée à la chaîne RT, l’analyste politique Catherine Shakdam a indiqué que la crise actuelle au Yémen profitait à Al-Qaïda.

«Nous savons déjà le fait qu’Al-Qaïda a toujours profité du chaos et du vide au pouvoir, et c’est ce qui se passe au  en ce moment», a dit Catherine Shakdam en se référant à Shaykhal-Zindani, membre du parti Al-Islah qui figure toujours sur la liste américaine des organisations terroristes. D’après elle, c’est le type de personne qui se bat aux côtés de Hadi en ce moment.

L’analyste a aussi évoqué les milliers de combattants saoudiens envoyés au Yémen en 1962 qui n’en sont jamais revenus. Les Houthis, pour Washington et Ryad, ne seraient pas un ennemi à sous-estimer.

«Il s’agit d’une coalition de 10 pays formée pour combattre une seule milice. Il y a une vraie question à poser : est-ce que la coalition peut vraiment se mesurer aux Houthis ?», s’est-elle demandé. 

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix