«Les Saoudiens hors de contrôle, il faut les arrêter»

La capitale yéminite, Sanaa Source: Reuters
La capitale yéminite, Sanaa

Le président du Conseil américano-iranien Hooshang Amirahmadi a déclaré à RT que les Etats-Unis doivent non seulement critiquer l’Arabie saoudite pour l’exécution de l’imam chiite mais aussi la condamner car elle gâche la réputation de Washington.

RT : Le département d’Etat américain a critiqué l’exécution de Nimr al-Nimr. Est-ce que Washington va prendre des mesures concrètes pour influencer l’Arabie saoudite car ces deux pays sont des alliés ?  

Hooshang Amirahmadi (H.A.) : Premièrement, je voudrais condamner les exécutions et les tueries perpétrées par l’Arabie saoudite. Les Saoudiens sont hors de contrôle ces derniers jours. Ils sont au Yémen, ils sont au Bahreïn, ils tuent les leaders chiites et les chiites ordinaires. On doit les arrêter. Je pense que le gouvernement des Etats-Unis doivent l’indiquer de façon claire que les Saoudiens ne peuvent pas le continuer. Malheureusement, je veux le préciser, les Saoudiens sont hors de contrôle mais ils sont un allié des Etats-Unis ce qui affecte la réputation américaine dans le monde musulmane, non seulement dans le monde chiite mais dans le monde de tous les musulmans car les actions saoudiennes ne correspondent pas aux règles islamiques.

Le leader chiite qui était exécuté ne l’avait pas mérité. Il  défendait des droits des chiites dans le royaume mais il n’était pas une personne qui planifiait le changement de régime. Il n’était pas un terroriste. Et il ne menaçait pas au gouvernement saoudien. Pour cette raison, cette exécution était privé du sens. Je pense que les Etats-Unis doivent faire plus que critiquer les actions de Riyad. Washington doit condamner l’Arabie saoudite et les arrêter.

Lire aussi : La coalition arabe aurait annoncé la fin du cessez-le-feu au Yémen

RT : Les relations entre l’Arabie saoudite et l’Iran sont tendues. Les gouvernements de deux pays accusent l’un l’autre d’avoir soutenu les terroristes. Comment peuvent leurs affrontements influencer la situation à l’échelle internationale ?

H.A. : Ce n’est pas le conflit entre l’Arabie saoudite et l’Iran. C’est un conflit entre les chiites et les sunnites. Le monde musulman comprend 1,6  milliards des personnes dont la majorité sunnite. En plus, les terroristes qui déchirent le monde sont aussi les sunnites. Les chiites n’étaient pas même entraînés dans ses mouvements terroristes en Irak et en Syrie. Mais en même temps, le conflit entre les chiites et les sunnites a devenu, malheureusement, une pierre d’achoppement entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

Je crois que tous les gouvernements doivent faire attention à ce problème et cesser la confrontation entre l’Iran et l’Arabie saoudite parce que ces deux pays sont «en guerre» : les Saoudiens avaient déjà tué des centaines d’Iraniens lors du pèlerinage. 

En savoir plus : Au moins 464 Iraniens morts à La Mecque

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales