Des membres de la police religieuse saoudienne arrêtés pour avoir brutalisé une femme (VIDEO CHOC)

- Avec AFP

La scène a été filmée par un téléphone portable © Capture d'écran vidéo Youtube
La scène a été filmée par un téléphone portable

Des membres de la police religieuse saoudienne ont été arrêtés pour avoir brutalisé une jeune femme dans un centre commercial de Ryad. Un incident qui a provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux, a rapporté mardi la presse locale.

L'incident, qui s'est produit il y a deux semaines, a été filmé et mis en ligne. La vidéo montre des membres de la police religieuse, appelée «Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice», pourchasser deux jeunes femmes avant d'agresser l'une d'elles.

Citant un porte-parole du ministère de l'Intérieur, les quotidiens Asharq al-Awsat et Okaz indiquent que «les individus impliqués dans cette agression ont été arrêtés pour interrogatoire», sans préciser le nombre d'arrestations.

Différentes versions circulent sur les raisons de l'intervention de la police religieuse. Certaines évoquent des soupçons de vol à l'encontre des jeunes femmes, d'autres parlent de la tentative de l'une d'elles de prendre place dans la voiture d'un jeune homme qui n'est pas un membre direct de sa famille.

(Attention ces images peuvent choquer)

Selon la presse, la jeune femme a pu échapper aux membres de la police religieuse avec l'aide d'un membre du service de sécurité du centre commercial. Outre des réactions indignées sur les réseaux sociaux, certains ont défendu la police religieuse qui veille au strict respect des règles de la charia (loi islamique) dans l'espace public. Ses membres n'autorisent aucun écart au code vestimentaire qui impose aux femmes d'être couvertes de la tête aux pieds en public et de ne pas se mêler aux hommes.

Mais les méthodes parfois brutales de la police religieuse ont provoqué des protestations par le passé. En 2013, l'une des interventions de cette force a entraîné la mort d'un Saoudien et d'autres membres de sa famille lors d'une course-poursuite.

Lire aussi : Arabie saoudite : des conseillères municipales, oui, mais dans des pièces séparées des hommes

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales