Arabie saoudite : des conseillères municipales, oui, mais dans des pièces séparées des hommes

© Faisal Nasser Source: Reuters

Après l’élection historique de 17 femmes saoudiennes aux postes de conseillères municipales, la monarchie a encore des progrès à faire en matière de droit des femmes : celles-ci doivent siéger à part, et ne peuvent pas parler à leurs homologues.

En Arabie saoudite, les femmes nouvellement entrées en politique pourront donc être entendues, mais pas vues, par leurs homologues masculins. En effet, celles-ci ont reçu l’ordre de siéger dans un endroit à part, et de ne communiquer avec les conseillers que par voie électronique.

Si deux conseillères ont bien tenté d’émettre des protestations, leur demande a rapidement été rejetée par les ministres du gouvernement, ce qui a fait grincer des dents les féministes.

«Je suis vraiment fâchée», a déclaré l’activiste Samar Fatany au quotidien américain Wall Street Journal, ajoutant que cela ne sert à rien de les «exposer pour faire le show et d’ensuite les marginaliser». Une autre militante, Hatoon al-Fassi, explique qu’elle «pense qu’ils ne veulent pas vraiment que les femmes gagnent».

En décembre 2015, les femmes ont été autorisées, pour la première fois dans l’histoire de l’Arabie saoudite, à voter et à se présenter aux élections municipales. Sur 978 candidats, seules 17 femmes avaient ainsi obtenu un siège. Quant au taux de participation des femmes saoudiennes, il était resté très faible, avoisinant 10% des électeurs.

En savoir plus : Première élection ouverte aux femmes en Arabie saoudite : moins d’une sur 10 déposera un bulletin

La ségrégation se poursuit jusque dans les cafés Starbucks

Dans la capitale, Riyad, une enseigne de la célèbre chaîne de café américaine a placardé un message annonçant que les femmes n'étaient pas autorisées à l'intérieur de l'établissement. Celles-ci devront donc faire commander leur café par leur chauffeur masculin (en effet, les femmes ne sont pas non plus autorisées à conduire).

Habituellement, la mixité était autorisée à l'intérieur du café, dans une certaine mesure puisqu'un mur garantissait qu'il n'y ait aucun contact entre les clients de sexe masculin et féminin. Mais celui-ci ayant été détruit au cours d'une bousculade, l'enseigne a décidé de temporairement suspendre l'accès aux femmes le temps de le reconstruire.

La multinationale américaine a tenu à justifier sa pratique dans un communiqué de presse, affirmant : «Starbucks en Arabie Saoudite respecte les coutumes locales en fournissant des entrées séparées pour les familles ainsi que pour les personnes seules. Tous nos cafés offrent le même service et les mêmes menus aux hommes, aux femmes et aux familles. Nous travaillons le plus vite possible à la réfection de notre café dans le quartier de Jarir afin de pouvoir accueillir nos clients conformément aux traditions locales».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales