L'ECHIQUIER MONDIAL. Birmanie : un coup d’Etat passé sous silence

Suivez RT France surTelegram

Un coup d’Etat militaire met fin à une fragile parenthèse démocratique ouverte il y a une décennie. Le changement de pouvoir, l'arrestation d’Aung San Suu Kyi et la répression des manifestations risquent d’avoir un fort impact sur la région.

Voici plus d’un mois que la Birmanie est secouée par une contestation populaire sans précédent. Des centaines de milliers de personnes protestent quasi quotidiennement contre le renversement du gouvernement civil d’Aung San Suu Kyi par les militaires survenu début février. 

Depuis, les nouvelles autorités ne font qu’attiser la colère de la rue : elles déclarent l’état d’urgence pour un an et annulent les résultats des élections législatives du novembre 2020 remportées par le parti de l’ex-dirigeante birmane. Afin de disperser la foule, l’armée recourt à la force. Bilan : au moins 67 morts, des centaines de blessés et plus de 1 700 arrestations.

Le Conseil de sécurité de l’ONU adopte à l’unanimité une résolution condamnant les violences. La majorité de la communauté internationale reconnaît l’issue de ce scrutin et s’oppose fermement à la prise de pouvoir par l’armée. La Chine, elle, estime que tout cela relève des affaires internes de la Birmanie. De son côté, l’Indonésie s’impose de plus en plus en tant que médiateur. Parmi d'autres pays qui pourraient peser dans la crise actuelle birmane figurent la Chine, l’Inde et la Russie. Tous les trois ont d’importants intérêts politiques et économiques dans ce pays et maintiennent de bonnes relations avec l’armée ainsi qu’avec le camp civil.

Comment le coup d’Etat en Birmanie peut-il affecter l’échiquier régional ? Pourquoi la médiation indonésienne n’a-t-elle rien donné ? Quels sont les premières mesures du nouveau gouvernement birman à l’international ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer interroge Olivier Guillard, chercheur au CERIAS et directeur de l’information chez GARDAWORLD.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Piraterie : une menace grandissante sur les mers

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix