L'ECHIQUIER MONDIAL. Liberia : George Weah sur le fil du rasoir

Suivez RT France surTelegram

16 ans après une sanglante guerre civile, les douloureux fantômes du passé semblent de retour dans cet Etat africain en pleine tourmente. Alors quels sont les évènements qui agitent le Liberia aujourd’hui ?

Difficultés économiques, impunité flagrante et scandales de corruption : le Liberia traverse une période de vives turbulences. Le président actuel tente tant bien que mal de lancer des réformes, mais leur effet reste assez modeste. Une situation qui fait le jeu de l’opposition : au mois de janvier, les plus farouches critiques du président Weah ont monté un front commun contre sa politique. Des inquiétudes persistent au Sénat dont certains membres dénoncent un climat rappelant celui d’avant-guerre.

Dans ce contexte politique et économique tendu, le Liberia cherche de l’aide à l’international. Partenaire numéro un du pays depuis des années, Washington se dit prêt à tendre la main au président Weah. Santé, enseignement, gestion économique, la Maison Blanche fournit une assistance permanente au Liberia dans tous ces domaines, mais parallèlement à l’amitié avec Washington, Monrovia tente de renforcer ses liens avec Pékin. A la clé, une aide financière et de grands projets d’infrastructures, car la Chine se montre reconnaissante vis-à-vis de l’adhésion du Liberia à son projet ambitieux qu'est la Nouvelle route de la Soie.

Alors pourquoi l’économie du pays peine-t-elle à se relever ? Comment le chef d’Etat libérien compte-t-il sortir de la crise ? Que lui reproche-t-on ? Enfin, en quoi le climat actuel ressemble-t-il à celui d’avant-guerre ? Pour répondre à ces questions nous retrouvons docteur Amzat Boukari-Yabara, professeur à l'Ecole Politique Africaine de Paris, secrétaire général de la Ligue Panafricaine–UMOJA.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Taliban : les terroristes diplomates

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix