L'ECHIQUIER MONDIAL. Groupe de Visegrad : les enfants terribles de l’Europe

Suivez RT France surTelegram

Le groupe informel de Visegrad rassemble la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie. Structure de poids sur l’échiquier politique européen, cette alliance défend activement sa vision de l’UE face aux poids lourds de l’organisation.

La Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Hongrie : leur alliance, bon an mal an, prend du poids. Leur objectif affiché est de promouvoir une vision de l’Europe qui se distingue largement de celle de Berlin et de Paris. L’immigration, le budget, la politique intérieure ou encore l’élargissement de l’Union : les désaccords sont nombreux, et les compromis sont de plus en plus rares.

A l’étranger, le quatuor de Visegrad n’est pas moins actif qu’à l’interne. Notamment, la coopération avec Washington et l’OTAN va bon train. L’alliance augmente progressivement ses dépenses en sécurité et participe régulièrement à des exercices militaires américains. Cependant, Washington n’est pas le seul partenaire du V4. La Hongrie, la République Tchèque et la Slovaquie regardent de plus en plus vers la Russie et la Chine, au grand regret de la Pologne, l’allié le plus fiable de Washington parmi les pays du V4.

Quels sont les autres sujets qui divisent le groupe ? Comment ces pays coopèrent-ils avec l’OTAN ? Enfin, pourquoi le Groupe de Visegrad adopte-t-il une position de plus en plus défiante à l’égard de Bruxelles ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer interroge Georges Estievenart, responsable des études européennes de l’IPSE.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Hong Kong : un territoire entre deux feux

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix