La France maintient 10 000 militaires dans les rues car le risque terroriste reste élevé

François Hollande Source: RIA NOVOSTI
François Hollande

Tandis que le risque d’attaque terroriste islamiste demeure élevé, le président français François Hollande a décidé de poursuivre le déploiement de 10 000 militaires dans les rues du pays.

«Le risque d’attaque terroriste contre notre pays demeurant élevé, le chef de l’Etat a décidé de maintenir l’engagement des forces armées sur le territoire national à hauteur de 10 000 militaires pour soutenir les forces de sécurité du ministère de l’Intérieur», indique l’Elysée dans un communiqué. 7 000 d'entre eux vont être «déployés dans la durée, principalement pour la surveillance et la protection de sites à caractère confessionnel particulièrement menacés», ajoute le communiqué.

Lors d'une conférence de presse, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le dispositif actuel de protection du territoire, nécessitant la mobilisation de 10 000 soldats, sera maintenu au moins «jusqu'au début de l'été».

Cette initiative survient environ deux mois après les attentats contre  et un magasin casher à Paris qui ont fait 17 morts.

La semaine dernière, les autorités françaises ont annoncé qu’elles allaient doubler le nombre de cours universitaires liés à l’enseignement de l'islam pour attirer l’attention sur la menace de l’islamisme radical et limiter ainsi l’influence des imams financés par l’étranger.

Fin février, les passeports de six français ont été confisqués alors qu’ils projetaient un voyage en , le foyer des extrémistes de Daesh.

Il y a un mois, Daesh avait promis de perpétrer d'autres attentats contre la France et appelé les musulmans français à rejoindre leur «califat» dans une vidéo diffusée sur internet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales