Merkel : de nouvelles sanctions sont possibles si les accords de Minsk ne sont pas respectés (VIDEO)

La chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ont tenu mercredi un point de presse commun à Bruxelles à l'issue de leur rencontre.

La chancelière allemande a déclaré qu’ils avaient évoqué la question ukrainienne. «Nous avons effectivement discuté aujourd’hui des accords conclus à Minsk en présence des présidents ukrainien, russe et français. Comment pouvons-nous aider à mettre en vigueur ces accords, comment pouvons-nous renforcer la mission de , comment pouvons-nous vérifier que les différents points de l’accord sont respectés, comment pouvons-nous aider à mener des réformes en Ukraine», a expliqué la chancelière.

Angela Merkel a souligné que leur objectif principal était de vérifier «le respect du cessez-le-feu, la fin du bain de sang, des massacres, de faire en sorte que les armes se taisent et que la stabilité devienne enfin une réalité dans l’Est de l’Ukraine».

Il est évident que les sanctions contre la Russie restent au centre de l’attention. La chancelière a précisé que la mise en œuvre de nouvelles sanctions était possible car elle était liée à l’exécution des accords signés à Minsk. «Nous avons eu hier une vidéo-conférence avec le président américain qui a souligné le lien entre les sanctions actuelles et le respect des accords de Minsk» a conclu Angela Merkel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales