Israël surprend avec des entraînements militaires inattendus en Cisjordanie

Exercices israéliens © Le service de presse des forces israéliennes Source: RIA NOVOSTI
Exercices israéliens

L’armée israélienne a annoncé qu’elle effectuait des exercices «surprise» de deux jours en Cisjordanie avec la participation de milliers de réservistes. C’est le premier entraînement de ce genre depuis trois ans.

Le nouveau chef d’état-major, le Lieutenant Gadi Eizenkot a rappelé «13 000 réservistes, dont 3 000 sont en service actif», selon le communiqué militaire.

«C’est vraiment d’une ampleur inhabituelle», a confié une source militaire au Jerusalem Post. «Nous avons activé toutes les forces opérationnelles qui font partie des interventions d'urgence du Commandement central. Cela inclut beaucoup de forces terrestres, l’aviation, le renseignement, le service de sécurité intérieure [Shin Beth] et les forces spéciales israéliennes participent également à ces exercices».

Pendant les exercices, les militaires pratiqueront le déploiement «de forces importantes sur le terrain» en cas d’escalade soudaine en Cisjordanie, a ajouté la source.

Une chaîne de télévision israélienne a filmé des simulations où des soldats dans des véhicules blindés prennent en charge les victimes sur le terrain. L’armée israélienne a dit aux  que les exercices dureront probablement deux jours.

L'initiative israélienne a coïncidé avec l'annonce des autorités palestiniennes d'une possible interruption de la coopération en matière de sécurité avec Israël en Cisjordanie. Cette prise de position fait suite à la décision israélienne d'arrêter le tranfert des impôts perçus pour les autorités palestiniennes il y a deux mois, après que les Palestiniens ont rejoint la Cour pénale internationale.

«Des décisions seront prises concernant toutes les formes de relations avec », a déclaré Mahmoud Al-Alou, haut responsable du Fatah, le mouvement du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Mais une porte-parole militaire israélienne a démenti toute relation entre un événement et la durée de ces exercices. «Cela n’est pas nécessairement lié à quelque chose de spécifique», a-t-elle dit à l’agence Reuters. De tels exercices «sont effectués de temps en temps», a poursuivi la porte-parole. Les derniers ont eu lieu en 2012.

En attendant, Israël se prépare aux élections générales du 17 mars et le premier-ministre Benyamin Netanyahou recherche l’appui des électeurs pour son parti, le Likoud.

Les Palestiniens revendiquent la Cisjordanie depuis des décennies et la considèrent comme une partie de leur futur Etat indépendant. Mais malgré les critiques internationales, le gouvernement israélien continue d’encourager la population juive à y construire davantage de colonies de peuplement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales