Fukushima: une nouvelle fuite d’eau radioactive

Tokyo Electric Power Co
Tokyo Electric Power Co

Selon un rapport de l’opérateur Tokyo Electric Power(TEPCO), un nouveau rejet d’eau radioactive dans la mer a été détecté près de la centrale japonaise de Fukushima le 22 février. Le niveau de contamination serait 70 fois plus élevé que d’habitude.

Des capteurs sont fixés sur une conduite d'évacuation des eaux de pluie et souterraines menant de la centrale à une baie adjacente. D’aprèsl’agence AFP, le niveau de contamination a atteint des niveaux qui sont de 50 à 70 fois supérieurs aux valeurs déjà hautes enregistrées à Fukushima, ces taux ont été relevés vers 10 heures à Tokyo (2 heures à ).

Après cette découverte, la conduite d'évacuation a été coupée pour limiter les fuites d’eau dans l’océan Pacifique. Dans la journée, le niveau de contamination était redescendu mais cependant, le taux de radioactivité mesuré était encore de 10 à 20 fois plus élevé que les valeurs usuellement enregistrées. «Pour l’instant, nous surveillons les capteurs dans la conduite d'évacuation et nous étudions la tendance», a indiqué le porte-parole de TEPCO, sans préciser les causes de la fuite.

TEPCO éprouve d’importantes difficultés pour démanteler la centrale. Les délais sont souvent repoussés et de graves incidents se produisent régulièrement sur le site de Fukushima.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a salué les progrès significatifs accomplis, mais la menace de la radioactivité demeure, ce qui rend les choses très compliquées à Fukushima.

Il y a un mois environ TEPCO a annoncé qu’il n’arriverait pas à décontaminer l’eau dans les délais prévus, ajoutant que ce serait fait d’ici le mois de mai au lieu de mars.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales