Le format Normandie soutien le retrait des armes de la ligne de cessez-le-feu ukrainien (VIDEO)

Le format Normandie soutien le retrait des armes de la ligne de cessez-le-feu ukrainien (VIDEO)© POOL New Source: Reuters
Laurent Fabius, Pavlo Klimkin, Frank-Walter Steinmeier et Sergueï Lavrov

Les ministres des Affaires étrangères du format Normandie ont réaffirmé leur soutien aux accords de paix ukrainiens et ont discuté, hier à Berlin, des progrès actuels et des nouvelles étapes qui garantiront le cessez-le-feu à long terme.

Les ministres ont appelé le groupe de contact à créer quatre blocs de travail pour mieux observer la mise en œuvre de l'accord de Minsk 2, a déclaré le ministre russe  aux journalistes après la rencontre. Une attention particulière et beaucoup de temps ont été consacrés à la discussion de la création de ces groupes de travail. Ces derniers se concentreront sur «des questions militaires, des questions de sécurité, des questions de reconstruction économique du Donbass, des questions humanitaires et des questions de réforme politique», a expliqué le ministre russe.

Selon Sergueï Lavrov, une initiative de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en  (OSCE), qui appelle au retrait de nouvelles armes de la ligne de démarcation, notamment celles de calibre «inférieur à100mm», ainsi que des chars, a été soutenue par le format Normandie.

«Nous appelons toutes les parties à arrêter des combats, à démontrer leur engagement à respecter complètement le cessez-le-feu et à terminer le retrait des armes lourdes…nous appelons en outre au retrait des mortiers et des armes lourdes moins de 100mm, ainsi que de tous les types des chars», ont affirmé les ministres russe, français, allemand et ukrainien dans une déclaration commune.

Les ministres ont aussi exprimé leur préoccupation face aux derniers combats qui ont eu lieu le weekend dernier. Ils ont indiqué que malgré le cessez-le-feu, la situation restait tendue et réitéré la nécessité d’un cessez-le-feu complet.

Sergueï Lavrov a également dénoncé le blocus économique du  par Kiev qui refuse de payer les retraites et de s’acquitter des prestations sociales. Il a qualifié ces initiatives de «mauvaises» et «nuisibles» aux accords de Minsk. En parallèle, les lois adoptées récemment par l’Ukraine, notamment le soi-disant «paquet de décommunisation» et un projet de loi qui glorifie les nationalistes ukrainiens liés aux nazis allemands, ont des implications «ruineuses» pour la paix, a ajouté M.Lavrov.

Les ministres des Affaires étrangères français, allemand, russe et ukrainien du format Normandie se sont rencontrés lundi à Berlin pour faire le point sur l’accord de Minsk 2 qui a ramené le calme dans le sud-est de .

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»