La Suède confirme que le mystérieux «sous-marin russe» n’était en fait qu’un bateau de travail

Une corvette suédoise HMS Visby recherche un sous-marin prétendument russe© TT News Agency
Une corvette suédoise HMS Visby recherche un sous-marin prétendument russe

Le navire étranger inconnu recherché par la marine suédoise près de Stockholm l’automne dernier était en réalité un «bateau de travail», a déclaré un haut responsable de la marine et non pas un sous-marin russe, comme évoqué à l’époque.

Le Contre-amiral suédois Anders Grenstad a déclaré samedi à l’agence de presse suédoise TT que ce quel'on pensait être un navire ou un sous-marin étranger n’était qu’un «bateau de travail».

La marine suédoise a changé la formulation de «probable sous-marin» à «non sous-marin» en se référant à la mission de reconnaissance qui avait repéré un vaisseau non-identifié dans l'archipel de Stockholm.

Le ministère suédois de le  avait alors lancé une importante opération de recherche pour justifier une hausse importante des dépenses militaires pour la période allant de 2016 à 2020.

Ce mélodrame a commencé après qu’une photo amateur d’un prétendu vaisseau sous-marin non identifié a été envoyée au ministère. L’auteur de la photo a tiré la sonnette d’alarme parce qu’il pensait avoir aperçu l’objet en train de flotter à la surface avant de disparaître.

Fin octobre 2014,. la Suède a entrepris des recherches intensives pendant une semaine pour retrouver cette possible «activité étrangère sous-marine» près de Stockholm. La marine suédoise aurait déployé plus de 200 militaires, des hélicoptères, des bateaux furtifs et des dragueurs de mines pour sonder les eaux de la mer Baltique. Lors des recherches, les médias suédois ont exagéré cette histoire et affirmé que la marine nationale recherchait un sous-marin russe dans la mer Baltique.

Un rapport complet des opérations de recherche sera publié ce printemps, selon le journal suédois Svenska Dagbladet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales