La Pologne se rappelle des victimes du crash d’avion près du Smolensk (VIDEO)

Des cérémonies de commémoration se tiennent aujourd’hui en Pologne à l’occasion du cinquième anniversaire de l’accident d’avion qui a emporté les vies du président Lech Kaczyński et de plusieurs députés du parlement polonais.

Le 10 avril est un jour de deuil depuis cinq ans en . Des solennités se sont déroulés aujourd’hui au parlement en mémoire des députés défunts, deux services religieux ont été célébrés dans la capitale polonaise en honneur des victimes du crash. Une cérémonie commémorative s’est tenue dans un cimetière à Varsovie où plusieurs d’entre eux ont été enterrés, leurs parents et les représentants des autorités sont venus présenter leurs respects.

Le parti politique d’opposition Droit et justice (PiS) dirigé par le frère de l’ancien président Jarosław Kaczyński a d’ailleurs organisé son propre programme en mémoire de Lech Kaczyński, dans la cadre duquel des membres de PiS ont déposé une gerbe sur les tombeaux des . Dans la soirée, Jarosław Kaczyński s’adressera aux manifestants devant le palais présidentiel, un office religieux sera organisé par la suite.

A Smolensk, qui a été le théâtre du crash de l’avion transportant Kaczyński, les Russes se rappelent aussi des victimes. Une cérémonie solennelle est organisée aujourd’hui dans la ville à l’ouest de la  à la fin de laquelle les participants et parents des victimes, les représentants officiels de la Russie et de la Pologne et les dirigeants de la région de Smolensk déposeront une gerbe de fleurs au mémorial qui a été érigé sur le lieu de la catastrophe.

Le 10 avril 2010, Lech Kaczyński et sa femme, ainsi que 94 autres passagers dont beaucoup hauts responsables diplomatiques et militaires polonais ont péri dans le crash de l’avion TU-154M. Les officiels devaient se poser à Smolensk pour honorer les victimes du massacre de Katyń. Selon le rapport publié en 2011 par le Comité intergouvernemental d'aviation, une faute des pilotes était à l’origine du crash, et notamment la décision de ne pas atterrir dans un autre aéroport malgré les conditions météorologiques difficiles.

Côté polonais, on a mis en doute cette affirmation, insistant que les contrôleurs aériens russes étaient coupables de ne pas avoir pas commandé à l’appareil d’atterrir dans un aéroport voisin. Cependant, les dernières informations semblent indiquer que c’est l’entourage de Lech Kaczyński qui a forcé les pilotes à atterrir malgré un brouillard épais.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales