Donetsk et Lougansk appellent la France et l’Allemagne à faire payer les pensions aux habitants

Des retraités de Donetsk font la queue pour toucher leurs pensions au bureau de la Banque centraleSource: RIA NOVOSTI
Des retraités de Donetsk font la queue pour toucher leurs pensions au bureau de la Banque centrale

Kiev «empocherait» l’argent destiné aux prestations sociales dans les territoires dévastés par la guerre, ont déclaré les chefs des républiques autoproclamées.

Les dirigeants des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, Alexander Zakhartchenko et Igor Plotnitski, ont appelé  et Angela Merkel à convaincre les autorités ukrainiennes de respecter entièrement les accords de paix de Minsk et de cesser le blocus économique.

«Nous vous appelons, en tant que représentants de pays garants, non seulement à user de votre influence et à encourager les autorités ukrainiennes à rétablir leurs prestations sociales envers les habitants du , mais aussi à exiger strictement de la partie ukrainienne qu'elle cesse d'ignorer les accords de Minsk», ont écrit les dirigeants des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, Alexander Zakhartchenko et Igor Plotnitski dans leur appel à François Hollande et Angela Merkel qui ont largement soutenu et approuvé les accords de Minsk.

En savoir plus : Un chef néonazi devient conseiller militaire à l’état-major ukrainien

La querelle sur les pensions de retraite s’ajoute à d’autres points au désaccord entre le gouvernement ukrainien et les républiques autoproclamées dans l’est de l’Ukraine. En novembre dernier, Kiev a annoncé que les prestations sociales dans les territoires contrôlées par les milices ne seraient plus payés afin d’assurer le blocus économique de ces territoires. Mais en février, les représentants du gouvernement ont accepté de révoquer cette décision à  où un un accord de cessez-le-feu a été signé.

Les habitants du DonbassSource: RIA NOVOSTI
Les habitants du Donbass

Les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont déclaré que Kiev ne veut pas respecter ses engagements et verser les pensions de retraite.

«Le gouvernement ukrainien poursuivent leur blocus, y compris du système bancaire, privant plus d'un million de retraités de leur pension et les laissant démunis», ont déclaré les chefs des républiques autoproclamées dans une lettre ouverte.

Les autorités ukrainiennes disent que le versement des pension est impossible.

«C’est physiquement impossible. Je précise que le gouvernement est prêt à respecter entièrement ses engagements  mais c’est physiquement impossible», a déclaré le porte-parole Andreï Lyssenko à la chaîne 112.

Le responsable a cité les dégâts subis par le siège de la Banque centrale responsable des pensions. Les milices objectent que la plupart des bureaux fonctionnent et sont prêts à recevoir des paiements. 

«Les bureaux de banque et les caisses de retraite fonctionnent. L’équipement nécessaire et le personnel sont là. Personne n’est parti bien que Kiev ait essayé de les engluer», a déclaré le président du conseil suprême de la république autoproclamée de Donetsk Denis Pouchiline à RIA Novosti.

En savoir plus : Ukraine : le ministre de l'Intérieur met de l'eau dans son vin à propos du Donbass

Le ministère de la Justice ukrainienne Pavel Petrenko a annoncé dans une interview que les pensions de retraite seraient payées quand Kiev regagnera le contrôle sur les régions de Donetsk et Lougansk dans un souci de «garantir que l’argent arrive bien au sein de la population». Il a ajouté que les retraités pouvaient quitter les républiques autoproclamées et s’adresser à l’autorité compétente.

«Nous n’avons pas les moyens techniques d’envoyer l’argent aux territoires occupés», a-t-il déclaré à la chaîne de télévision .

Le porte-parole et le ministère ont déclaré la semaine dernière que le décret présidentiel sur la suspension des pensions de retraite était inconstitutionnel.

«Les pensions de retraite et les prestations sociales doivent être versées à tous les citoyens en conformité avec la constitution ukrainienne sur tous les territoires de l’Ukraine quel que soit l’endroit où la personne ayant droit à une pension de retraite ou à une prestation de retraite habitent», a-t-il dit.

La caisse ukrainienne de retraite manque d’environ  3,124 millions d’euros à verser qui doivent être versés aux retraités, a déclaré le ministre de la politique sociale Pavel Rozenko.

En savoir plus : «Bataille pour Donetsk» : un jeu vidéo abat les stéréotypes sur le conflit ukrainien (VIDEO)

«A vrai dire, la caisse est en faillite. Sans le soutien financier de l’état, elle ne pourra plus exister», a-t-il dit.

Le gouvernement de Donetsk a annoncé qu’on commencerait à payer les pensions en avril. On aura besoin d’encore quelques 30 millions d’euros chaque mois pour verser les pensions de retraite à 500 000 personnes, a-t-on déclaré aux caisses de retraite des républiques autoproclamées. Le gouvernement de Lougansk a annoncé ses intentions de payer les pensions à partir du 3 avril.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales