Le CICR appelle à un cessez-le-feu immédiat au Yémen pour y apporter une aide médicale

Le CICR © Denis BalibouseSource: Reuters
Le CICR

Le comité international de la Croix-Rouge (CICR) a appelé à une trêve immédiate qui lui permettrait d’apporter une aide humanitaire et une assistance médicale au peuple yéménite.

Selon certaines informations, trois convois du CICR ont été bloqués malgré les appels lancés aux troupes qui contrôlent les villes portuaires yéménites.

«Nos équipements sont toujours bloqués. La situation ne cesse de se dégrader. Des gens meurent toutes les heures au  et nous devons intervenir d'urgence», a déclaré Sitara Djabine, porte-parole de l’organisation basée à Genève.

Le CICR voudrait avoir des garanties que s’il envoie deux  à Sanaa – l’un avec des fournitures médicales et l’autre avec de quoi assainir l’eau – les deux appareils pourront atteindre en toute sécurité la capitale du Yémen. Le CICR a aussi l’intention d’envoyer à Aden un bateau avec à bord une antenne chirurgicale. Cette ville du sud du pays connait des combats acharnés depuis 15 jours.

«Toutes les liaisons aériennes, terrestres et maritimes doivent être ouvertes sans délai pour au moins 24 heures, afin de pouvoir atteindre les populations isolées après plus d'une semaine d'intenses bombardements aériens et de violents combats au sol dans l'ensemble du pays», explique l’organisation internationale dans un communiqué.

La coordinatrice des opérations humanitaires de  Valérie Amos a déclaré que les combats avaient fait au moins 519 morts et 1 700 blessés, dont 90 enfants. Trois volontaires du CICR ont péri cette semaine alors qu’ils aidaient des personnes blessées à la suite de l’offensive saoudienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales