Londres envoie 75 instructeurs militaires pour former l’opposition syrienne

Les rebelles siriens. (Capture d'écran, vidéo de RT)
Les rebelles siriens. (Capture d'écran, vidéo de RT)

Le Royaume-Uni annonce aujourd’hui l’envoi de 75 personnels militaires afin d’entrainer des forces de l’opposition syrienne modérée, dans le cadre d’une mission à long terme coordonnée et menée par les Etats-Unis.

Michael Fallon, Secrétaire d’Etat a la Défense depuis le 14 juillet dernier, a annoncé l’envoi formateurs sur le sol turc avec l’objectif d’entrainer et de former «les forces de l’opposition syrienne modérée», marquant ainsi une participation accrue du  dans la coalition menée par les Etats-Unis.

Selon le communiqué de presse du ministère, Le Royaume-Uni va envoyer 75 instructeurs et personnels militaires pour enseigner le maniement d’armes légères, de tactiques d’infanterie et gestes de premiers secours. Cette formation durera trois ans, préparera et équipera des milliers de miliciens.

«En Syrie, les frappes aériennes de la coalition ont participé a la libération de Kobané et ont coupé les voies de communication et d’approvisionnement de l’Etat Islamique. Cependant, la victoire sur l’Etat Islamique repose sur les forces locales et nous aidons à créer des forces au sol efficaces en , tout comme en Irak, pour qu’ils puissent combattre l’Etat islamique» a dit Michael Fallon, cité dans le communiqué de presse.

Le Royaume-Uni fait partie d’une coalition de plus de 60 pays, menant des frappes aériennes sur les positions de Daesh en Syrie et en Irak. Les  et ses alliés se sont mis d’accord pour former et équiper les combattants de l’opposition syrienne, comme partie du plan de lutte contre l’Etat islamique.

En janvier, Jen Psaki, porte-parole du Département d'Etat Américain, a déclaré que Washington les forces ainsi entrainées combattraient a la fois les forces de Bachar el-Assad, et à la fois les combattants de l’Etat islamiques.

Alors que la guerre civile fait rage en Syrie depuis plusieurs années, un certain nombre d’analystes et d’officiels a ouvertement critiqué les projets d’armer les rebelles contre l’Etat islamique. Selon les détracteurs de cette politique, les Etats-Unis ne peuvent évaluer objectivement la crédibilité et la fiabilité des groupes rebelles considérant que c’est d’abord le renversement d’el-Assad qui intéresse la majeure partie d’entre eux. Il n’est pas exclu que les armes américaines peuvent finalement à terme finir dans les mains des guerriers de l’EI.

En savoir plus :le groupe de rebelles modérés Hazm annonce sa dissolution (VIDEO)

En novembre dernier, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a condamné «l’utilisation des groupes extrémistes en vue d’un changement de régime [en Syrie]».

Daesh est une organisation djihadiste opérant en Syrie et . Notoirement connus pour les atrocités qu’ils commettent sur leur passage, se sont emparés de vastes territoires dans les deux pays et a proclamé un califat sur les zones qu’ils contrôlent.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales