Deux blessés en Syrie dans une frappe israélienne, selon le ministère syrien de la Défense

Deux blessés en Syrie dans une frappe israélienne, selon le ministère syrien de la Défense Source: AP
Image d'illustration d'un missile Tomahawk.
Suivez RT France surTelegram

Le ministère syrien de la Défense a rapporté ce 2 juillet que deux personnes avaient été blessées dans une frappe dans l'ouest du pays, qu'il attribue à l'armée israélienne. En juin, les pistes de l'aéroport de Damas avaient été dévastées.

Une frappe aérienne israélienne a été menée ce 2 juillet sur la côte ouest de la Syrie, blessant deux civils, a assuré le ministère syrien de la Défense. «Vers 6h30 ce matin, l'armée ennemie israélienne a mené une frappe» près de la localité d'Al-Hamidiyeh, au sud de Tartous, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense.

Le raid a été mené depuis la mer Méditerranée, à l'ouest de la ville libanaise de Tripoli (nord), «et deux civils ont été blessés, dont une femme», précise le ministère, citant une source militaire. La frappe a visé des exploitations de volailles, selon le ministère. Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a mené des centaines de frappes aériennes chez son voisin, ciblant des positions de l'armée syrienne, des forces iraniennes et du Hezbollah libanais, alliés de Damas. L'Etat hébreu commente rarement ses frappes contre la Syrie mais affirme qu'il ne laissera pas l'Iran étendre son influence aux frontières d'Israël.

Le 10 juin, l'aviation israélienne avait bombardé l'aéroport de Damas, situé dans le sud de la capitale syrienne, endommageant les bâtiments et mettant les pistes d'atterrissage hors service. La diplomatie russe avait condamné des «actes irresponsables».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix