Ukraine : l'armée russe annonce se retirer de l'île des Serpents «en signe de bonne volonté»

Ukraine : l'armée russe annonce se retirer de l'île des Serpents «en signe de bonne volonté» Source: AP
Image d'illustration non datée de l'île des Serpents.
Suivez RT France surTelegram

La Défense a fait savoir qu'après avoir «accompli les objectifs fixés sur l'île des Serpents» située en mer Noire, les forces armées russes avaient «retiré leur garnison sur place». L'Ukraine a pour sa part annoncé la «libération» de ce territoire.

L'armée russe a annoncé ce 30 juin s'être retirée de l'île des Serpents, une position stratégique en mer Noire qui avait été conquise par Moscou. «Le 30 juin, en signe de bonne volonté, les forces armées russes ont accompli les objectifs fixés sur l'île des Serpents et ont retiré leur garnison sur place», a fait savoir le ministère russe de la Défense, en affirmant que ce geste devait faciliter les exportations de céréales d'Ukraine. Peu après ce communiqué, l'état-major ukrainien a salué la «libération» de ce territoire. 

«Maintenant, la balle est dans le camp de la partie ukrainienne», dit la Défense russe

«Il a ainsi été démontré à la communauté mondiale que la Fédération de Russie n’empêchait pas les efforts de l’ONU pour organiser un couloir humanitaire pour exporter des produits agricoles du territoire de l’Ukraine», poursuit la Défense russe, qui espère que «cette décision ne permettra pas à Kiev de spéculer sur le sujet de la crise alimentaire imminente, invoquant l'impossibilité d’exporter des céréales en raison du contrôle total par la Russie du nord-ouest de la mer Noire». «Maintenant, la balle est dans le camp de la partie ukrainienne, qui n’a toujours pas déminé le rivage de la mer Noire au large de ses côtes, notamment les eaux portuaires», avertit par ailleurs le ministère russe de la Défense.

«Je remercie les défenseurs de la région d'Odessa qui ont fait le maximum pour libérer un territoire stratégiquement important», s'est de son côté félicité sur Telegram le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Valeriï Zaloujniï. Et d'ajouter : «Incapables de résister au feu de notre artillerie, de nos missiles et de nos frappes aériennes, les occupants ont quitté l'île aux Serpents».

La prise par la Russie de l'île des Serpents le 24 février, au premier jour du lancement de l'intervention militaire russe en Ukraine avait donné lieu à deux versions contradictoires de la part de Moscou et Kiev.

Selon le ministère russe de la Défense, des soldats ukrainiens y avaient déposé les armes avant d'être évacués par un couloir sécurisé, et renvoyés chez eux. La Défense avaient ensuite diffusé des images présentées comme celles de soldats ukrainiens ayant rendu les armes et recevant de l'eau et des rations de la part de l'armée russe, à Sébastopol le 26 février.

Côté ukrainien, la version médiatisée était cependant toute autre : le 24 février, les autorités ukrainiennes avaient en effet affirmé que 13 soldats auraient été tués sur l'île des Serpents dans des bombardements de l'armée russe. Pour étayer ces déclarations, Anton Gerashchenko, un conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien, avait diffusé un enregistrement audio sur Telegram, présenté comme celui de soldats ukrainiens sur l'île en question. Quelques jours plus tard, les autorités ukrainiennes avaient elles-mêmes reconnu qu'il était très probable que ces militaires soient en vie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix