Le renseignement allemand espionnait l'ambassade d'Espagne... mais pas uniquement

Les écoutes de la BND concernent un grand nombre d'ambassades et d'administrations de pays alliés européens.© Michaela Rehle Source: Reuters
Les écoutes de la BND concernent un grand nombre d'ambassades et d'administrations de pays alliés européens.

Le scandale des écoutes du BND semble être plus large qu'il n'y paraissaît. Un nouveau rapport indique que plusieurs ambassades étaient espionnés, notamment celui d'Espagne, mais aussi des organismes internationaux tels que la Croix-Rouge.

L'agence de renseignement allemand BND (Bundesnachrichtendienst) a déjà été accusée d'espionnage sur les fonctionnaires du ministère français des Affaires étrangères et de la présidence, ainsi que ceux de la Commission européenne, en compagnie de la NSA américaine.

La radio publique RBB et le Spiegel Online avaient également déjà affirmé auparavant que le BND espionnait les ambassades et administrations de plusieurs Etats européens alliés pour le compte de la NSA.  

En savoir plus : Quand les voisins écoutent à la porte : l’Allemagne a espionné la France pour le compte de la NSA

Sans révéler de sources, Spiegel a déclaré ce samedi que «le BND avait espionné systématiquement les 'alliés' à travers le monde entier et notamment les ministères de l'Intérieur des États-Unis, de la Pologne, de l'Autriche, du Danemark et de la Croatie».

En savoir plus : L’Allemagne aurait espionné la France et les USA pour son propre compte

L'hebdomadaire allemand indique que les cibles de cet espionnage à grande échelle étaient notamment la délégation américaine en Union européenne à Bruxelles et l'ONU à New York, le Trésor américain ainsi que plusieurs ambassades situées en Allemagne.

Parmi ces dernières figurent notamment celles des Etats-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de la Suède, du Portugal, de la Grèce, de l'Espagne, de l'Italie, de la Suisse, de  l'Autriche et du Vatican. Le Comité international de la Croix-Rouge et l'ONG Oxfam, basée à Genève ont également été espionnés par le BND, indique le Spiegel.

L'Allemagne avait réagi avec indignation lorsque l'ancien agent de la NSA et lanceur d'alerte Edward Snowden, actuellement exilé en Russie, avait révélé que les services secrets américains effectuaient des écoutes dans le monde entier.

Mais peu après, c'est le BND lui-même qui fut mis sous le feu des projecteurs, après qu'on ait appris qu'il travaillait en fait pour le compte de la NSA et espionnait les pays alliés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales