Quand les voisins écoutent à la porte : l’Allemagne a espionné la France pour le compte de la NSA

Quand les voisins écoutent à la porte : l’Allemagne a espionné la France pour le compte de la NSA Source: Reuters
La Chancelière allemande Angela Merkel
Suivez RT France surTelegram

Le NSA en collaboration avec les services de renseignement allemands a espionné 51 lignes téléphoniques françaises, a révélé un député autrichien. L'élue écologiste Eva Joly demande l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cette affaire.

C’est le député écologiste autrichien Peter Pilz qui a révélé le pot aux roses. C’est lors d’une conférence de presse vendredi 5 juin que le parlementaire autrichien a révélé que les espions américains ont pu écouter 51 lignes téléphoniques françaises, entre 2005 et 2008, grâce à la collaboration du BND, le service allemand du renseignement.

Suite à la divulgation de ces informations, l’eurodéputée Eva Joly a demandé au Parquet de Paris l’ouverture d’une information judiciaire sur «l’étendue des dommages causés aux victimes françaises».

Mais ce document récuépré par Peter Pilz pose autant de questions qu’il n’en résoud : ainsi, on ne connaît pas l’identité des utilisateurs des lignes téléphoniques espionnées. Seul l’opérateur – France Telecom, dans la grande majorité des cas – pourrait fournir ces informations, mais Eva Joly a reçu une fin de non-recevoir de la part du PDG d’Orange, Stéphane Richard. «il m’a répondu que cela ne le concernait pas», a regretté l’ex-candidate écologiste à la présidence de 2012.

Le listing indique par contre des informations géographiques. On apprend ainsi que la majorité des lignes classées «prioritaires» par les espions américains relient la France à des capitales africaines comme N’Djamena (Tchad), Bangui (République centrafricaine) ou encore Conakry (Guinée) et Abidjan (Côte d’Ivoire). «On peut imaginer qu’il s’agit de liaisons institutionnelles ou gouvernementales», conjecture le député autrichien.

En savoir plus : Espionnage américain en Allemagne, Merkel défend la communication de son cabinet

Ces révélations risquent de jeter un pavé dans la mare des relations franco-allemandes. La France se trouve être le second pays le plus espionné par le BND, après les Pays-Bas. Les éléments récoltés par Peter Pilz dévoilent une une vaste coopération entre le BND et la NSA au détriment des autres pays européens. «Seuls l’Estonie, la Lettonie, Malte et la Grande-Bretagne ne sont pas concernés», ajoute Peter Pilz.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix