En intégrant l'OTAN, la Finlande rejoindrait «un système en déliquescence», selon Régis Chamagne

En intégrant l'OTAN, la Finlande rejoindrait «un système en déliquescence», selon Régis Chamagne
Suivez RT France surTelegram

Les conséquences d'une adhésion de la Finlande à l'OTAN seraient essentiellement diplomatiques, selon Régis Chamagne, ancien colonel de l'armée de l'air et spécialiste en géostratégie interviewé ce 15 mai par RT France.

Interrogé ce 15 mai par RT France sur les conséquences d'une adhésion de la Finlande à l'OTAN, l'ancien colonel de l'armée de l'air Régis Chamagne a estimé que celles-ci relèveraient avant tout de l'effet d'annonce et de la diplomatie. Le spécialiste en géostratégie estime en effet que l'Alliance atlantique est «un système en déliquescence» qui n'aurait «plus beaucoup de jours à vivre».

Ce 15 mai, le chef de l'Etat et un conseil gouvernemental de Finlande «ont conjointement décidé que la Finlande allait demander à devenir membre de l'OTAN», selon une déclaration du président finlandais Sauli Niinistö. Cette annonce survient dans un contexte européen marqué par l'opération militaire russe en Ukraine, lancée fin février et dénoncée par Kiev, l'UE et Washington notamment comme une guerre d'invasion.

Le Parlement finlandais doit examiner le 16 mai le projet d'adhésion, avec un vote prévu ensuite, selon le président de la chambre. Avec le soutien acquis du parti social-démocrate de la Premier ministre Sanna Marin, le vote devrait se traduire par un score fleuve parmi les 200 parlementaires finlandais, selon l'AFP.

La fin de la neutralité de la Finlande constituerait une «erreur», estime de son côté Moscou. «L'élargissement de l'OTAN et le rapprochement de l'Alliance de nos frontières ne rend pas le monde et notre continent plus stable et plus sûr», avait notamment déclaré il y a quelques jours le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix