Ukraine : un journaliste américain tué et un autre blessé au nord-ouest de Kiev

Ukraine : un journaliste américain tué et un autre blessé au nord-ouest de Kiev Source: AP
Combattants ukrainiens dans la zone d'Irpin le 13 mars (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un journaliste américain qui couvrait les combats à Irpin au nord-ouest de Kiev a été tué. Un autre journaliste et un civil ukrainien qui se trouvaient avec lui ont été blessés. L'origine des tirs est pour l'heure difficile à établir.

Un journaliste américain a été tué et un autre blessé par balles le 13 mars à Irpin, à la lisière nord-ouest de Kiev, où les forces ukrainiennes combattent l'armée russe. Un haut-gradé de la région de Kiev a publié sur Facebook des photographies de papiers d'identité appartenant à la victime présumée et la photo d'un corps. L'AFP a pu confirmer la mort d'un journaliste américain de «sources concordantes».

Les deux hommes ont été touchés alors qu'ils circulaient en voiture avec un civil ukrainien, également blessé, a précisé à l'AFP Danylo Shapovalov, un médecin engagé auprès des forces ukrainiennes qui a pris en charge les victimes. Un journaliste de l'AFP a vu le corps du journaliste tué, qui avait ses papiers d'identité sur lui, y compris une carte d'accréditation du New York Times.

Les autorités ukrainiennes accusent la partie russe 

Le rédacteur en chef adjoint du New York Times Cliff Levy a publié sur Twitter un communiqué disant que le journal était «profondément attristé» d'apprendre la mort de la victime présumée, Brent Renaud, 50 ans, photographe et réalisateur, en précisant que cette personne n'avait pas été envoyée sur place par le quotidien et que leur dernière collaboration datait de 2015.

«Les premiers rapports disant qu'il travaillait pour le New York Times ont circulé parce qu'il portait un badge de presse du [New York] Times qui avait été émis pour une mission il y a de nombreuses années», explique le communiqué. 

Les autorités ukrainiennes ont rapidement accusé leurs ennemis d'avoir tiré sur les journalistes, mais l'origine des tirs était difficile à établir dans l'immédiat selon l'AFP. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix