La Russie constate «des progrès» dans les négociations avec l'Ukraine, selon Maria Zakharova

- Avec AFP

Maria Zakharova© Service de presse du ministère des Affaires étrangères russe/AP
La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La porte-parole de la diplomatie russe a fait état d'avancées dans les discussions avec l'Ukraine visant à mettre fin aux hostilités. Elle a affirmé que l'objectif de la Russie n'était ni d'occuper le pays, ni de renverser son gouvernement.

Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, a indiqué le 9 mars au cours d'une conférence de presse que la Russie constatait «des progrès» dans les négociations menées avec l'Ukraine. «Parallèlement à l'opération militaire spéciale, des négociations sont également en cours avec la partie ukrainienne afin de mettre fin dès que possible à l'effusion de sang insensée et à la résistance des forces armées ukrainiennes», a-t-elle déclaré, indiquant que «certains progrès [avaient] été réalisés». 

Revenant sur les objectifs de l'intervention russe, elle a affirmé : ceux-ci «n'incluent ni l'occupation de l'Ukraine, ni la destruction de son État, ni le renversement du gouvernement actuel», tout en réitérant l'engagement des forces armées russes à ne pas viser la population civile. L'offensive russe lancée le 24 février a déjà causé des pertes militaires et civiles dans les deux camps, et poussé de nombreux Ukrainiens à quitter le pays. L'opération militaire russe a été condamnée comme une guerre d'invasion notamment par les Occidentaux, qui ont multiplié les sanctions à l'encontre de Moscou. 

Des délégations des deux pays se sont déjà rencontrées à plusieurs reprises, notamment en Biélorussie. Dans une interview donnée le 7 mars sur la chaîne américaine ABC News, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait jugé qu'un «compromis» pouvait être trouvé, notamment sur le futur statut des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Le même jour, le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, avait indiqué que la Russie était prête à interrompre son opération militaire «à tout moment» si Kiev satisfaisait à ses exigences.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix