La Pologne compte poursuivre un historien après des propos polémiques sur les Juifs et les nazis

Le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne Source: Reuters
Le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne

Jan Gross, enseignant américano-polonais de Princeton a estimé que son pays d'origine a été responsable de la mort de plus de Juifs que de nazis durant la Seconde guerre mondiale, ce qui risque de lui coûter ses récompenses honirifiques.

Voilà une déclaration qui fâche en Pologne. Un historien de nationalité polonaise et américaine, Jan Gross, spécialiste de la Seconde guerre mondiale a ainsi déclaré que, selon lui, les Polonais avaient tué plus de Juifs que de nazis.

C’est une chronique au journal allemand Die Welt qui fait l’objet de la colère de la Pologne. Dans cette tribune, le professeur de l’Université de Princeton écrivait que «les Polonais, par exemple, étaient à juste titre fiers de la résistance de leur société contre les nazis… Mais ils ont en réalité tué plus de juifs que d’Allemands pendant la guerre».

Suite à ces propos, les autorités polonaises ont ouvert une enquête, avant de savoir si Jan Gross avait diffamé la Pologne. Le retrait de son Ordre du Mérite, obtenu en 1996 dans son pays natal, est aussi à l’étude.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a dénoncé des propos «historiquement faux, nuisibles, et insultants pour la Pologne». Des historiens ont aussi dénoncé ces propos, expliquant que les Polonais avaient été parmi les peuples les plus persécutés par les nazis.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales