Josep Borell annonce de nouvelles sanctions économiques et financières contre la Russie

Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, le 17 février 2022 (image d'illustration).© Geert Vanden Wijngaert Source: AP
Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, le 17 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borell, a annoncé que de nouvelles sanctions seraient adoptées contre la Russie après la reconnaissance par Moscou des républiques autoproclamées du Donbass.

«Il va y avoir des sanctions personnelles, qui vont toucher les responsables des décisions prises, les parlementaires russes et tous les responsables du secteur militaire russe [et] il va y avoir des sanctions financières [à l'encontre] des institutions bancaires russes», a entre autres déclaré le 22 février, à l'antenne de France info, le vice-président de la Commission européenne Josep Borell, au lendemain de la reconnaissance par la Russie des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk.

«On va faire en sorte que l'Etat russe ne puisse plus se financer en Europe», a par ailleurs affirmé le haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Présents à ses côtés lors d'une conférence de presse tenue quelques heures plus tard, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé que l'Union européenne avait approuvé un «paquet de sanctions» contre la Russie «à l'unanimité».

Fait notable, au regard de la situation, Berlin a d'ores et déjà annoncé la suspension de l'autorisation du gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne. «Sans cette certification, Nord Stream 2 ne peut pas être mis en service», avait déclaré plus tôt dans la journée le chancelier allemand, ajoutant que le dossier allait être «réexaminé» par le gouvernement allemand.

Josep Borrell et le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, tiennent une conférence de presse ce 22 février à 16h30 sur la situation en Ukraine. En France, les récentes décisions de la Russie dans le dossier ukrainien ont suscité de nombreux commentaires au sein de la classe politique : certains appellent à des sanctions, d'autres, plus mesurés, rejettent cette solution et appellent à de nouveaux traités sur les frontières.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix