Dans une adresse à la nation, Zelensky affirme que Kiev n'a peur «de rien ni personne»

Volodymyr Zelensky à Kiev© Ukrainian Presidential Press Office Source: AP
Vidéo
Volodymyr Zelensky à Kiev, le 22 février 2022.
Suivez RT France surTelegram

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a qualifié la décision de la Russie de reconnaître l'indépendance des républiques de Donetsk et de Lougansk «de violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale» de son pays.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a condamné dans la nuit du 21 au 22 février la décision de la Russie de reconnaître l'indépendance des républiques de Donetsk et de Lougansk, qualifiant cette décision «de violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale» de son pays. Le chef d'Etat a par ailleurs appelé ses partenaires occidentaux à un soutien «clair» et «efficace». «Il est très important de voir maintenant qui est notre vrai ami», a-t-il ajouté.

Au cours d'une adresse à la nation retransmise par les télévisions ukrainiennes, Volodymyr Zelensky a accusé Moscou de saper les efforts diplomatiques pour mettre fin aux combats avec les séparatistes dans le Donbass, affirmant que la décision de son homologue Vladimir Poutine violait les accords négociés à Minsk en 2015. Il a également assuré que Kiev ne céderait pas «une parcelle» du pays et n'avait peur «de rien ni personne».

«Nous voyons clairement les provocations et l'offensive des troupes de l'agresseur. La vérité est de notre côté. Et nous ne vous cacherons jamais la vérité. Dès que nous constaterons un changement de situation, dès que nous verrons une augmentation des risques, vous serez tenu au courant», a déclaré Volodymyr Zelensky à ses compatriotes, ajoutant qu'il n'y avait «aucune raison d'agir de manière chaotique».

Biden réaffirme «l'engagement des Etats-Unis» au respect de «l'intégrité territoriale de l'Ukraine»

Le président ukrainien a en outre affirmé avoir discuté «des événements des dernières heures» avec le président américain Joe Biden et prévoir de discuter avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, après une réunion du Conseil de sécurité nationale et de défense de Kiev.

Joe Biden a publié dès le 21 février au soir un décret interdisant tout nouvel investissement, échange ou financement par des personnes américaines à destination, en provenance ou dans les régions de Donetsk et Lougansk, et la Maison Blanche a annoncé de «nouvelles sanctions» à venir ce 22 février. Joe Biden a informé Volodymyr Zelensky de ces mesures, réaffirmant «l'engagement des Etats-Unis» au respect de «l'intégrité territoriale de l'Ukraine», selon la Maison Blanche. Boris Johnson doit de son côté décider ce 22 février d'un «important paquet de sanctions».

Les appels aux sanctions se sont également multipliés au sein de l'Union européenne, notamment en France, en Lettonie ou en Estonie, mais également en Australie ou au Japon

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix