Incident entre un sous-marin américain et un destroyer russe dans le Pacifique : Moscou réagit

Incident entre un sous-marin américain et un destroyer russe dans le Pacifique : Moscou réagit© Ministère russe de la Défense Source: Sputnik
Le destroyer Marshal Shaposhnikov de la Flotte russe du Pacifique dans la mer du Japon, en juillet 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La défense russe a expliqué qu'un de ses navires avait utilisé «les moyens appropriés» après avoir constaté la présence d'un sous-marin américain aux abords d'un exercice de sa flotte du Pacifique. Le ministère a convoqué un responsable américain.

Selon une information rapportée ce 12 février par l'agence de presse TASS, le ministère russe de la Défense a convoqué un attaché militaire américain au sujet d'un incident de sous-marin qui s'est produit le matin même, dans l'océan Pacifique, aux abords de l'île Iturup de la chaîne des Kouriles, pendant des exercices de la flotte russe.

«L'attaché pour les questions de défense à l'ambassade des Etats-Unis à Moscou a été convoqué au ministère russe de la Défense en rapport avec la violation de la frontière de l'Etat russe par un sous-marin de la marine américaine», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Selon le ministère, un sous-marin de classe Virginia appartenant à la marine américaine a été détecté le 12 février 2022 à 10h40 (heure de Moscou). «Le sous-marin américain a lancé un simulateur autopropulsé pour diviser en deux parties l'image de la cible sur les moyens de contrôle radar et acoustique et s'est retiré des eaux territoriales russes à une vitesse maximale», a écrit le ministère.

Conformément aux documents sur la protection des frontières russes dans l'environnement sous-marin, «l'équipage de la frégate Marshal Shaposhnikov [...] a utilisé les moyens appropriés», relate l'agence TASS qui rappelle que les navires de la Flotte du Pacifique poursuivent des exercices programmés, notamment pour «contrecarrer les violations de la frontière d'Etat de la Russie».

«Aucune vérité dans les affirmations russes», selon l'armée américaine

Ainsi que le rapporte l'AFP, le Pentagone a déclaré «avoir connaissance d'articles de presse concernant ce supposé incident naval dans le Pacifique», mais a précisé ne pas être en mesure d'en confirmer les détails. «Il n'y a aucune vérité dans les affirmations russes concernant nos opérations dans leurs eaux territoriales», a par la suite démenti l'armée américaine. «Nous volons, naviguons et opérons en toute sécurité dans les eaux internationales», a précisé le capitaine Kyle Raines, porte-parole du Commandement américain pour la région Indo-Pacifique, refusant de commenter l'emplacement précis des sous-marins américains dans la région.

L'incident est survenu quelques heures avant une conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Joe Biden alors que les tensions russo-américaine autour de l'Ukraine sont à vif. Selon la Maison Blanche, le chef d'Etat américain a averti son homologue russe de «répercussions sévères et rapides» en cas d'attaque de l'Ukraine. Cité par l'AFP, Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique de Vladimir Poutine, a de son côté dénoncé une hystérie américaine à «l'apogée» après cet échange téléphonique, tout en précisant que les présidents avaient convenu de «poursuivre les contacts à tous les niveaux».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix