Vaccination «forcée» contre le Covid-19 ? Shaquille O'Neal s'écharpe avec une journaliste

L'ancien joueur de la NBA Shaquille O'Neal, le 15 janvier 2022, à Miami (image d'illustration).© Lynne Sladky Source: AP
L'ancien joueur de la NBA Shaquille O'Neal, le 15 janvier 2022, à Miami (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Légende du basket américain, l'ancien champion Shaquille O'Neal a vivement réagi face à une journaliste qui affirmait qu'aux Etats-Unis, la vaccination contre le Covid-19 n'était pas obligatoire pour tout le monde.

Alors qu'il approche de la cinquantaine, l'ancienne star de la NBA Shaquille O'Neal défend la liberté pour chacun d'accepter ou non de se faire vacciner contre le Covid-19. «Vous ne devriez pas être forcé de prendre quelque chose dont vous ne voulez pas», a-t-il estimé le 3 février, lors d'un échange avec la journaliste Nischelle Turner, au cours de l'émission «The Big Podcast with Shaq».

C'est à ce moment que le ton de la conversation a changé, la journaliste américaine assurant qu'il n'existait pas d'obligation vaccinale contre le Covid-19, avant de revenir en partie sur son affirmation ; elle a par exemple reconnu qu'il existait un règlement strict à ce sujet au sein de CBS, le réseau de télévision pour lequel elle travaille.

«C'est [ce que j'appelle] forcé», a alors commenté l'ancien champion de basket-ball, semant visiblement la confusion chez son interlocutrice qui estimait le contraire. Au moment où celle-ci tentait de clarifier son point de vue, le joueur retraité a insisté pour défendre le sien. «C'est obligatoire», a-t-il répété à quatre reprises, appuyant son raisonnement en affirmant qu'un employé refusant de se faire vacciner pouvait se faire licencier. 

La position ici défendue par Shaquille O'Neal tranche avec la critique qu'il a récemment adressée au joueur australo-américain Kyrie Irving, qui refusait de se faire vacciner contre le Covid-19. Quoi qu'il en soit, Shaquille O'Neal explique pour sa part s'être fait vacciner pour protéger son entourage.

Le 13 janvier, la Cour suprême des Etats-Unis a bloqué la décision de Joe Biden d'imposer le vaccin anti-Covid dans les entreprises de plus de 100 salariés, infligeant un revers de taille aux efforts du président démocrate, qui s'est dit «déçu» après cette décision. La haute juridiction a en revanche validé l'obligation de vaccination pour les employés des structures de santé qui bénéficient de fonds fédéraux.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix