La Russie va élargir la liste des représentants de l'UE interdits d'entrée sur son territoire

Le ministère russe des Affaires étrangères à Moscou© Natalia KOLESNIKOVA Source: AFP
Vue sur le ministère russe des Affaires étrangères, à Moscou (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Russie va ajouter de nouveaux représentants de l'Union européenne à sa liste des personnes interdites d'entrée sur son territoire, en réponse à ce qu'elle considère être une politique «absurde de restrictions unilatérales» de Bruxelles.

«La partie russe, guidée par le principe de réciprocité et de parité, a décidé d'élargir la liste de représailles des représentants des Etats membres et des institutions de l'UE interdits d'entrée sur le territoire de la Fédération de Russie», a fait savoir ce 28 janvier le ministère russe des Affaires étrangères. Moscou a précisé agir ainsi en riposte à une politique «illégale, destructrice et dénuée de sens de restrictions unilatérales à l’encontre de la Russie». 

Régulièrement, des décisions discriminatoires sont approuvées à Bruxelles, restreignant arbitrairement les droits de nos compatriotes et des organisations russes

Et la diplomatie russe de poursuivre : «Régulièrement, des décisions discriminatoires sont approuvées à Bruxelles, restreignant arbitrairement les droits de nos compatriotes et des organisations russes. Traditionnellement, elles sont adoptées sur la base d’accusations infondées et parfois absolument absurdes.»

En particulier, déclare le ministère des Affaires étrangères, «l’UE a accusé un certain nombre de représentants des organes judiciaires et des forces de l’ordre russes d’avoir contribué à "implanter la législation russe" sur le territoire de la Fédération de Russie, en Crimée et à Sébastopol» – une référence aux sanctions liées au rattachement à la Russie de la Crimée à la suite d'un référendum, que les Occidentaux considèrent comme une annexion illégale.

Sont concernés notamment par cette nouvelle salve de contre-sanctions russes : des représentants des forces de l'ordre, des organes législatifs et exécutifs de certains pays de l'UE «qui endossent une responsabilité personnelle pour la promotion de politiques antirusses et l’introduction de mesures portant atteinte aux droits légitimes des habitants et médias russophones», précise le communiqué.

L'Union européenne a «déploré» ce 28 janvier cette décision.

«Cette décision manque de justifications légales et de transparence» et suscitera une réponse appropriée", a déclaré un porte-parole de l'UE dans un communiqué.

Séries de sanctions et contre-sanctions

Cette nouvelle décision russe s'inscrit dans une série de sanctions et contre-sanctions entre Bruxelles et Moscou.

Le 2 mars 2021, l'Union européenne avait annoncé sa décision d'imposer des mesures restrictives à l'encontre de quatre Russes responsables, selon elle, de «graves violations des droits de l'homme». Ces mesures comprenaient en particulier l'interdiction d'entrée sur le territoire de l'UE et le gel des avoirs de ces ressortissants russes, parmi lesquels figurent le chef du Comité d'enquête russe Alexandre Bastrykine et le procureur général Igor Krasnov. 

La Russie avait à son tour décrété, fin avril, une interdiction d'entrée sur son territoire visant huit responsables européens, parmi lesquels le président du Parlement européen de l'époque, David Sassoli.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix